A A A
Attention

Un « Madoff » chinois aurait fraudé pour plus de 1 G $US

18 mai 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Loup_Moutons_Masque_Ruse_Stratagme_Fraude_425Le responsable présumé d’une fraude pyramidale de plus de 1,1 milliard de dollars américains, Xu Qin, a été arrêté alors qu’il s’apprêtait à quitter la Chine, rapporte l’Agence France-Presse (AFP).

Dans une « confession » télévisée, celui-ci a reconnu son rôle dans une arnaque à grande échelle, tandis que les médias chinois décrivaient son train de vie extravagant et son luxueux appartement.

Dépeint comme étant le gérant de plusieurs firmes réunies au sein de la compagnie shanghaïenne Zhongjin Asset Management, l’homme d’affaires de 35 ans a été interpellé la semaine dernière à l’aéroport de Shanghai, d’où il comptait s’envoler pour l’Italie. Une trentaine de responsables et d’employés ont également été mis en examen dans ce dossier, selon la télévision d’État Dragon TV, basée à Shanghai.

TRAIN DE VIE FASTUEUX

Zhongjin et ses firmes associées auraient illégalement collecté près de 40 milliards de yuans (6,1 G $US) auprès de 25 000 investisseurs et, aujourd’hui, elles doivent encore quelque 5,2 milliards de yuans (1,13 G $US) à plus de la moitié d’entre eux, a indiqué la chaîne.

« En réalité, c’était le modèle parfait d’une fraude pyramidale de type Ponzi », a avoué Xu Qin dans sa « confession » diffusée dimanche, expliquant notamment que sa compagnie « payait les intérêts des premiers investisseurs en puisant dans l’argent de ceux arrivés ensuite ».

D’après Dragon TV, une partie des fonds qui lui avaient été confiés par les investisseurs ont été détournés à son profit personnel, dont environ 500 millions de yuans dépensés dans des propriétés luxueuses et des automobiles. Xu et sa femme louaient ainsi à Shanghai un appartement de 1 200 m2 dans l’un des complexes immobiliers les plus huppés du pays, avec des fontaines dans le salon et… un élevage de paons, affirmait lundi le journal officiel Jiefang Ribao.

UN TYPE DE FRAUDE FRÉQUENT

Les arnaques de ce genre sont fréquentes en Chine, note l’AFP, qui souligne qu’elles font de nombreuses victimes parmi des épargnants à la recherche de placements plus rémunérateurs que ceux proposés par les banques.

Au mois de février, par exemple, les autorités chinoises ont arrêté 21 cadres d’une société accusée d’avoir escroqué 900 000 personnes, leur occasionnant des pertes de plus de 50 milliards de yuans (7,7 G $US), soit l’une des fraudes les plus importantes jamais découvertes dans le pays.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques