A A A
Justice

Un manipulateur de marché écope de 40 000 $ d’amendes

1er décembre 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Pour avoir influencé ou tenté d’influencer le cours des actions de la société Peterborough Capital Corporation (PEC) par des pratiques déloyales, abusives ou frauduleuses, Yvan Guyon a écopé d’une amende de 40 000 $.

La Cour du Québec du district de Montréal clôt donc une affaire qui remonte à mars 2010. Yvan Guyon avait alors été déclaré coupable d’avoir manipulé la valeur de PEC en « pompant » le titre auprès de petits investisseurs. Il avait reconnu sa culpabilité, mais il contestait le montant de l’amende réclamée par l’Autorité des marchés financiers.

De retour en cour il y a une dizaine de jours, l’individu s’est finalement fait imposer une amende de 40 000 $. Dans sa décision, le tribunal a reconnu qu’Yvan Guyon méritait une pénalité importante en raison de la préméditation de ses gestes et de son intention claire et manifeste quant à ses objectifs de manipulation.

Loading comments, please wait.