A A A
Justice

Un Montréalais poursuivi pour une arnaque de 290 M$ aux États-Unis

25 septembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Une cour de New York poursuit huit personnes, dont un Montréalais âgé de 30 ans, pour une fraude présumée aux « penny stocks » de 290 M$ US, rapporte Argent.

Le 9 septembre, le procureur du district de Manhattan, Cyrus R. Vance Jr., a déposé 85 chefs d’accusation contre Eric Van Nguyen, un ex-étudiant en administration de l’Université Concordia, et sept Américains.

À lui seul, le Montréalais est visé par 72 chefs d’accusation, dont ceux de possession de biens volés, de vol qualifié et de planification de fraude.

D’après le procureur, il aurait mis au point une arnaque avec deux autres promoteurs boursiers, Anthony Thompson, 38 ans, et Jay Fung, 40 ans, ainsi que cinq complices, et réussi à délester des investisseurs privés de cette somme astronomique entre avril 2009 et mai 2012.

Un ex-associé de John Babikian

Si l’on en croit les documents déposés en cour, leur stratagème consistait à prendre le contrôle de sites Web de promotions boursières spécialisés dans les « penny stocks », ces actions de petites entreprises qui sont échangées sur les marchés hors cote.

Les sites contrôlés envoyaient ensuite des courriels à des milliers de personnes pour faire la promotion de « penny stocks ».

Selon la justice new-yorkaise, les accusés se procuraient gratuitement un grand nombre d’actions des compagnies ainsi promues, puis les redistribuaient à leurs associés, amis ou proches dans le but d’en manipuler la valeur à la Bourse.

Argent précise qu’Eric Van Nguyen est un ancien associé du « loup de Montréal », John Babikian, 27 ans, accusé de fraude par la Securities and Exchange Commission au printemps dernier pour avoir empoché un profit de près de 2 M$ US en vendant un « penny stock » à prix gonflé.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques