A A A
Techno

Un nouveau distributeur d’UFC en ligne voit le jour

23 juillet 2015 | Pierre-Alexandre Maltais | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Sans faire grand bruit, une nouvelle plateforme vouée à l’industrie des services financiers a été lancée ce printemps pour permettre une façon inédite d’acquérir des UFC. L’avantage : plus besoin de se déplacer pour assister à vos formations. Conseillers, à vos claviers!

Le site campus-finance.com, qui a été lancé le 22 avril dernier, découle d’un partenariat entre Kronos Technologies – une entreprise qui fournit déjà plusieurs applications aux conseillers en services financiers –, et l’entreprise Didacte, qui diffuse et vend des cours en ligne dans plusieurs domaines.

CampusFinance se targue d’être « le guichet unique où les représentants peuvent trouver rapidement une formation donnant – ou non – des UFC ». Il y a actuellement environ 1000 membres actifs sur le site et ceux-ci ont accès à 34 formations dispensées par 9 formateurs reconnus, dont Sylvain de Champlain (président De Champlain Groupe financier, Pl Fin. et A.V.A.), Nathalie Bachand (Pl. Fin. chez Bachand Lafleur) ou encore Yves Lefrançois (conférencier-formateur), celui qui gérait l’ancêtre de CampusFinance, Boutique UFC.

« Le marché avait besoin d’une plateforme d’apprentissage en ligne. On a pris l’initiative de la développer, mais nous la remettons aujourd’hui entre les mains des acteurs de l’industrie », souligne Jean-François St-Pierre, président de Kronos Technologies.

DEUX FONCTIONS PRINCIPALES 

Pour M. St-Pierre, ce nouveau site répond à une demande de plus en plus présente dans l’industrie.

« Le modèle d’acquisition des connaissances n’était pas à jour. Le site permet désormais de centraliser l’ensemble de l’offre de formation sur le Web, et les conseillers peuvent ensuite « magasiner » celle qui leur convient », explique le président de Kronos.

« Les deux objectifs de CampusFinance
1. Devenir le guichet unique de référence en matière d’UFC;
2. Offrir un outil d’apprentissage en ligne facile d’accès. »


Son collaborateur de longue date et fervent promoteur du concept de bureau sans papier, François Laporte, abonde dans le même sens.

François Laporte

« C’est un vrai rêve, cet outil! Au lieu de répéter 1000 fois la même chose à 1000 personnes, on le dit une seule fois, mais de façon efficace », explique le conseiller en sécurité financière et représentant en épargne collective à Investia Services Financiers Inc.

Selon M. Laporte, l’efficacité de CampusFinance réside dans la manière dont sont dispensées les formations. En effet, celles-ci sont accessibles en tout temps en plus de se baser sur une méthode pédagogique « logique », qui permet de cheminer à travers la formation « étape par étape ».

« Plutôt que de simplement suivre une formation de trois heures et risquer de ne pas tout assimiler, le conseiller peut, par exemple, prendre 15 ou 20 minutes par jour pour bien comprendre les sujets. Ça se veut d’abord et avant tout une plateforme d’apprentissage. Le conseiller peut lui-même définir son programme et suivre les formations dont il a besoin, à son rythme et de façon continue », explique Jean-François St-Pierre.

FORMATIONS PAYANTES ET GRATUITES 

Les formateurs tirent aussi un avantage non négligeable de ce nouvel outil en ligne : la possibilité de vendre leurs formations à un grand nombre de conseillers, sans avoir à se déplacer.

« Ça devient coûteux d’avoir une armée de formateurs qui se déplacent de région en région, d’où l’intérêt de notre plateforme », souligne M. St-Pierre.

En tout, 13 formations sont offertes gratuitement, tandis que les autres sont disponibles à des prix variant entre 60 $ et 130 $.  Au total, 105 UFC sont proposées.

Si la plateforme n’existe que depuis quelques mois, Jean-François St-Pierre s’attend à une augmentation marquée de la fréquentation du site au retour des vacances. Rappelons – si besoin est –, que les représentants régis par l’Autorité des marchés financiers ont jusqu’au 30 novembre cette année pour accumuler leurs UFC requis pour la période de référence en cours.

La rédaction vous recommande :

Un bureau numérique, sans papier, conforme et rentable

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques