A A A
Établissements

Un nouveau président pour l’OCRCVM

5 septembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Vent de changement pour l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM). Andrew J. Kriegler en devient le nouveau président et chef de la direction.

Actuellement surintendant adjoint du Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF), M. Kriegler entrera en fonction le 1er novembre prochain. Il siégera également au conseil d’administration de l’OCRCVM.

Ses fonctions actuelles au BSIF incluent la supervision de plus de 400 institutions financières sous réglementation fédérale.

M. Kriegler compte plus de 25 ans d’expérience dans l’industrie des services financiers, y compris à des postes de direction en gestion de trésorerie et des ressources humaines, ainsi que dans des domaines comme les marchés des capitaux d’emprunt, la titrisation et les titres à revenu fixe.

« Je suis honoré d’avoir été choisi par le conseil d’administration pour diriger l’OCRCVM durant une telle période charnière, alors que cet organisme de réglementation prépare son nouveau plan stratégique et établit ses priorités et ses orientations pour les trois prochaines années, a-t-il mentionné. Avec notre équipe de gestion dévouée et notre personnel talentueux, nous allons continuer à travailler avec diligence pour progresser dans l’exécution du mandat de l’OCRCVM qui consiste à protéger les investisseurs, à renforcer les normes de l’industrie et à améliorer l’intégrité du marché. »

Notes biographiques

Avant de se joindre au BSIF, M. Kriegler a été vice-président et trésorier de la Banque CIBC, plus précisément de 2008 à 2012. Il a également été actif au sein de Moody’s Corporation, société mère de l’agence de notation Moody’s Investors Service, à New York, notamment à titre de premier vice-président, dirigeant principal des ressources humaines et membre du comité de direction.

M. Kriegler a aussi été responsable de la gestion des risques de liquidités et de l’établissement des coûts de cession de fonds à Canada Trust et placeur au sein des groupes de titrisation et de marché des capitaux d’emprunt de BMO Nesbitt Burns.

Il est actuellement membre du conseil d’administration de la Société d’assurance-dépôts du Canada, qui assure les dépôts admissibles effectués par les Canadiens auprès des institutions membres en cas de faillite de celles-ci.

À lire aussi :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques