A A A
Accréditation

Un outil interactif pour démystifier les OPC

5 novembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) entendent profiter de ce Mois de la littératie financière pour inviter les clients à mieux s’informer sur les organismes de placement collectif (OPC) dans lesquels ils investissent.

Leur nouvel outil interactif gratuit fournit un exemple d’aperçu du fonds et permet d’apprendre à repérer facilement les principaux placements, le rendement passé et le niveau de risque d’un OPC ainsi que les coûts qui y sont associés.

Pour faire le bon choix

« Les investisseurs se doivent de lire l’aperçu du fonds pour prendre des décisions d’investissement éclairées relativement aux OPC », explique Bill Rice, président des ACVM et président-directeur général de l’Alberta Securities Commission.

Ce nouvel outil en ligne leur permettra de mieux comprendre l’information qui s’y trouve et les aidera à évaluer si un OPC en particulier leur convient, précise-t-il.

Rappelons que l’aperçu du fonds est un document rédigé en langage simple présentant les renseignements qui, d’après les recherches menées par les ACVM, sont essentiels pour les investisseurs au sujet d’un organisme de placement collectif.

Les courtiers sont tenus de le transmettre aux souscripteurs de titres d’OPC dans les deux jours suivant la souscription.

D’autres ressources

Durant tout le mois de novembre, les ACVM invitent aussi les consommateurs à suivre le compte Twitter @ACVM_Nouvelles pour obtenir des renseignements sur le thème de la sensibilisation des investisseurs.

Ils peuvent en outre tirer parti des autres outils, brochures et ressources sur les placements qui se trouvent dans la section Outils de l’investisseur du site Web des Autorités.

L’an dernier, plus de 90 organisations publiques, privées et sans but lucratif ont participé aux activités organisées par les ACVM dans le cadre du Mois de la littératie financière pour aider les particuliers à améliorer leurs compétences financières.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques