A A A

Un PAPE record en Chine

30 octobre 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(30-10-2006)Les actions de l’Industrial & Commercial Bank of China(ICBC)ont commencé à être négociées vendredi dernier sur les parquets de Hong Kong et de Shanghai au terme d’un PAPE record de 21,9 milliards de dollars US.

La marque précédente de 18,4 milliards de dollars US, établie en 1998 par la firme japonaise NTT DoCoMo, a donc été éclipsée.

Lancées à 3,07 $US chacune, les actions de ICBC ont rapidement gagné 14,6 % pour clore la séance à 3,52 $US. Les analystes n’ont pas été déçus, eux qui anticipaient une progression de 10 % à 15 % du cours à la première journée de transactions.

Depuis un an, trois des quatre grandes banques chinoises ont ouvert leur capital aux investisseurs internationaux, récoltant quelque 42 milliards de dollars au passage. Analyste à Fulbright Securities, à Hong Kong, Francis Lun a souligné que si les affaires de la banque ICBC croissaient au même rythme que l’économie chinoise, soit environ 10 % par année, le cours de l’action pourrait exploser.

Du même souffle, Francis Lun reconnaît qu’un placement dans une banque chinoise présente un risque accru. En effet, au pays de Mao, les institutions financières sont reconnues pour être mal gérées et consentir des prêts qu’elles ne récupèrent pas. L’an dernier, les autorités chinoises ont avancé 15 milliards de dollars à la banque ICBC afin qu’elle assainisse son bilan.

« Si la banque ICBC réussit à balancer ses livres, à améliorer sa gestion et à éviter qu’un employé ne détourne quelques millions de dollars, les choses iront bien! » a ironisé Francis Lun.

Loading comments, please wait.