A A A

Un promoteur de REER autogérés écope de 37 500 $ d’amendes

22 janvier 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Laurent Boulianne, de Saguenay, a été reconnu coupable vendredi dernier d’évasion fiscale devant la Cour du Québec. Il s’est vu imposer des amendes totalisant 37 500 $.

L’enquête menée par l’Agence du revenu du Canada (ARC) a démontré que, pour les années d’imposition 1997 à 1999, Laurent Boulianne a incité 16 contribuables à retirer pour plus de 350 000 $ de leurs REER, de leurs régimes complémentaires de retraite ou de leurs comptes de retraite immobilisés.

Grâce à un stratagème impliquant les sociétés Servitek 2000, Educamax, Energie GYD et Les Immeubles RV (1986), ces contribuables ne déclaraient par leurs retraits au fisc. Ils étaient alors invités à déposer l’argent dans des pseudo-REER autogérés inventés par Laurent Boulianne. Au total, 59 245 $ en impôt ont été éludés illégalement.

L’enquête a également démontré que, pour les années d’imposition 1998 et 1999, Laurent Boulianne a omis de déclarer des revenus de 28 691 $, détournant ainsi le paiement de 3 254 $ en impôt fédéral.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000