A A A
Justice

Un pseudo-conseiller écope de 57 000 $ d’amendes

21 mars 2013 | La rédaction

  • envoyer
  • imprimer


Le conseiller d’opérette Jean-Marc Gaudreau a écopé d’amendes de 57 000 $ que lui a imposées la Cour du Québec. Cette condamnation a été prononcée à la suite d’un plaidoyer de culpabilité à sept chefs d’accusation pour pratique illégale de l’activité de courtier en valeurs mobilières et de placements sans prospectus.

Par voie d’une annonce dans les journaux, Jean-Marc Gaudreau sollicitait des consommateurs pour qu’ils investissent dans la firme Gestion Soficap et la compagnie à numéro 9135-4118 Québec inc. Personne n’était inscrit sous quelque titre que ce soit à l’Autorité des marchés financiers.

Jean-Marc Gaudreau demandait à ses clients d’acheter des titres d’emprunt d’argent et de conclure des contrats d’investissement d’une durée minimale d’un an ou à durée indéterminée, avec la promesse de remboursement du capital à échéance avec des intérêts de 1,5 % par mois.

L’affaire a tourné court, et les investisseurs ont perdu plus de 78 000 $ dans cette histoire.

Immatriculée en 2002, Gestion Soficap était basée à Montréal avant d’être radiée en 2010 par le Registraire des entreprises du Québec.

 

À lire : Un pseudo-conseiller passible de 95 000 $ d’amendes

Loading comments, please wait.