A A A
Justice

Un pseudo-conseiller passible de 1,8 million $ d’amendes

22 juin 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’Autorité des marchés financiers (AMF) poursuit le pseudo-conseiller Claude Mercier pour un montant de plus de 1,8 million de dollars et réclame à son encontre une peine d’emprisonnement.

Claude Mercier sollicitait des consommateurs de la région de Varennes. Il leur proposait d’investir, par son intermédiaire, dans une société californienne de développement de jeux vidéo, avec la possibilité de décrocher des rendements de 25 % à 33 %. Une soixantaine d’entre eux ont embarqué, plaçant des sommes de 400 $ à 100 000 $ auprès de Claude Mercier et de son entreprise Micronaute-Plus.

Malheureusement, les profits ne se sont jamais concrétisés. L’affaire s’est soldée par des pertes financières.

L’AMF reproche à Claude Mercier d’avoir illégalement agi à titre de courtier en valeurs à 13 reprises et d’avoir procédé à des placements illégaux à 71 reprises. Les amendes demandées représentent cinq fois la peine minimale fixée par la loi.

Loading comments, please wait.