A A A
Entente

Un site spécialement conçu pour attirer les conseillères

11 juillet 2014 | Yves Rivard | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


BMO Nesbitt Burns veut attirer les conseillères en placement. Et a même mis un site en ligne pour ce faire.

Cette initiative se base sur trois données statistiques particulièrement significatives :

• 99 % des Canadiennes considèrent que le secteur des services financiers devrait mieux aider les femmes qui y travaillent à atteindre un meilleur équilibre travail-vie personnelle;

• Plus de 66 % des femmes consultées disent que les hommes ont plus de possibilités de carrière que leurs collègues féminines;

• 62 % des femmes considèrent qu’il y a toujours un « plafond de verre » qui empêche les femmes de progresser dans leur carrière au-delà d’un certain point.

Avantages et bénéfices

Pour BMO, « cette nouvelle ressource en ligne renseignera les femmes sur les avantages qu’il y a à être conseillère en placement et montrera qu’une carrière dans ce domaine peut être très intéressante pour les femmes qui sont à la recherche de flexibilité, autant pour ce qui est d’équilibrer leur vie professionnelle et leur vie personnelle, que pour la possibilité de maîtriser leur propre avenir ».

Le site présentera aussi « des témoignages de femmes qui travaillent actuellement comme conseillères en placement pour BMO Nesbitt Burns », ainsi que des détails des initiatives prises pour les encadrer et les soutenir.

Charyl Galpin, cochef à BMO Nesbitt Burns, a ainsi commenté la mise en ligne :  « Se constituer un réservoir de conseillers en placement large et diversifié, incluant des femmes, ce n’est pas seulement la chose socialement responsable à faire. C’est aussi faire preuve d’un bon sens des affaires, car cela augmente notre capacité d’attirer une clientèle qui reflète la société canadienne. Nous devons reconnaître que les femmes possèdent aujourd’hui plus de richesse que jamais auparavant. Bon nombre d’entre elles assument la responsabilité principale de la gestion des finances de leur ménage ».

Loading comments, please wait.