A A A
Baisse économique

Morneau Sobeco : un trimestre difficile pour les caisses de retraite

27 juillet 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

baisse_argent_425Selon les derniers résultats de l’Univers de performance des caisses de retraite de Morneau Sobeco, les gestionnaires de fonds communs diversifiés ont enregistré, durant le deuxième trimestre, un rendement médian avant frais de gestion de -3,4 %. Depuis le début de l’année, le rendement médian est de -1,6 %.

Jean Bergeron, associé au sein du Groupe de services-conseils en gestion d’actif chez Morneau Sobeco, estime que ce trimestre marque la fin de la remontée des caisses de retraite qui avait été entamée au cours du deuxième trimestre de 2009. « Tous les fonds communs diversifiés participants à l’Univers de performance de Morneau Sobeco ont obtenu un rendement négatif. De plus, selon notre étude, moins de 20 % des fonds communs diversifiés ont connu un rendement supérieur à celui du portefeuille cible généralement utilisé par les caisses de retraite.» (répartition de 55 % en actions et de 45 % en titres de revenu fixe)

Le rendement médian des trois dernières années n’est que de -0,96 %, alors que le taux de rendement utilisé pour évaluer les obligations des caisses de retraite se situe généralement entre 6,0 % et 6,5 %. « Les caisses de retraite avec une répartition favorisant les titres à revenu fixe ont toutefois atténué leurs pertes ce trimestre-ci puisque les obligations ont grandement surpassé les actions. »

En moyenne, les gestionnaires de portefeuilles ont obtenu, au cours du deuxième trimestre de 2010, un rendement inférieur à celui du portefeuille de référence. En fait, le rendement médian des gestionnaires (-3,4 %) a été inférieur de 0,9 % au rendement du portefeuille de référence (répartition de 45 % en titres à revenu fixe et de 55 % en actions) utilisé par plusieurs caisses de retraite (-2,5 %).Ce rendement inférieur peut être expliqué, en partie, par la proportion accordée aux actions canadiennes (30 %) et étrangères (25 %), étant donné que le rendement médian des actions canadiennes a été inférieur à celui de l’indice S&P/TSX (-6,5 % par rapport à -5,5 %), alors que le rendement médian des actions étrangères a été légèrement supérieur à celui de l’indice MSCI Monde (-8,2 % comparativement à -8,5 %).

Loading comments, please wait.