A A A
Justice

La Cour lui impose une amende de 22 450 $

25 février 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le 2 février, la chambre criminelle de la Cour du Québec du district du Témiscamingue a imposé des amendes totalisant 22 450 dollars à Luc Desjardins, a annoncé hier l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Celui-ci a plaidé coupable d’un chef d’accusation pour avoir influencé ou tenté d’influencer le cours ou la valeur d’un titre par des pratiques déloyales, abusives ou frauduleuses.

L’enquête menée par l’Autorité a démontré qu’il avait effectué une série de transactions fictives entre son compte d’épargne libre d’impôt personnel et le compte de courtage de CVM, une compagnie de construction du Témiscamingue qu’il contrôlait, sur les titres d’une société minière.

Une amende salée

Luc Desjardins maîtrisait alors à la fois la position du compte de courtage vendeur et celle du compte acheteur, précise l’AMF.

L’amende qui lui a été imposée représente le double du bénéfice qu’il a réalisé lors des transactions relevées par les enquêteurs.

À noter qu’il ne faut pas confondre l’intimé avec Luc Desjardins, détenteur d’un certificat dans la discipline de la planification financière (158 539) et inscrit à titre de représentant de courtier en épargne collective (BDNI 1795331) auprès de Placements Banque Nationale Inc.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.