A A A
Techno

Une application mobile pour inciter les jeunes à épargner

24 avril 2014 | Rémi Maillard | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Chaque année, les Québécois déboursent quelque 2,5 milliards de dollars en dépenses qu’ils jugent superflues, et 40 % d’entre eux seraient disposés à y renoncer s’ils pouvaient transférer facilement et spontanément cet argent dans un compte d’épargne.

Par ailleurs, 61 % reconnaissent qu’ils n’épargnent pas suffisamment et 28 % qu’ils favoriseraient un moyen leur permettant d’épargner de façon agréable, ludique et spontanée.

Ces données, qui proviennent de l’Indice Desjardins de finances personnelles (IDFP) 2013, ont poussé le Mouvement à lancer en début de semaine l’application mobile Hop-Ép@rgne.

Trois minutes pour s’inscrire

L’objectif affiché est de susciter une prise de conscience parmi les consommateurs, notamment chez les jeunes. À l’image du slogan de Hop-Ép@rgne (« Tous les moments sont bons pour épargner »), Desjardins estime en effet que les dépenses impulsives doivent désormais avoir leur contrepartie, l’épargne spontanée.

Comment? En remplaçant ses dépenses inutiles par le transfert automatique d’un montant prédéterminé dans l’une des cinq thématiques proposées : quatre sont liées à un projet précis, par exemple un voyage ou l’achat d’une voiture, tandis que la dernière est consacrée à l’épargne pure, sans autre objectif que d’accumuler de l’argent.

Si l’utilisateur a un projet, il doit établir une cible en dollars, puis il n’a plus qu’à effectuer quelques clics pour faire un virement.

L’intérêt de l’application est qu’elle permet aussi de visualiser la progression vers l’objectif d’épargne visé, ce qui accroît la motivation du consommateur. En voici un exemple concret avec un projet de séjour à New York :

 

Selon Desjardins, il suffit de trois minutes pour s’inscrire et commencer à épargner.

Loading comments, please wait.