A A A
Techno

Une application qui pourrait valoir de l’or!

1er septembre 2015 | La Presse Canadienne | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Il existe une application pour pratiquement tout, même pour acheter de l’or.

Le cofondateur de BitGold, Josh Crumb, dit avoir créé ce système, qui relie automatiquement les acheteurs aux vendeurs et aux compagnies d’entreposage d’or, pour faciliter la tâche aux gens qui souhaitent s’en procurer pour se protéger de l’inflation ou se créer une réserve de valeur.

« C’est juste tellement plus facile, comme pour tout le reste, de le faire à partir de son téléphone mobile », a-t-il affirmé.

Sa compagnie encaisse des frais de 1 % sur les transactions d’or, mais l’entreposage est gratuit. L’application permet aussi aux utilisateurs de transférer leur valeur en or sur une carte de crédit prépayée pour réellement pouvoir se payer un café avec leur or.

M. Crumb et le cofondateur Roy Sebag ont été inspirés par les avenues qu’offre Bitcoin, qui permet des transactions financières internationales sans passer par les systèmes bancaires.

PRÈS DE 200 000 UTILISATEURS

Comme avec le bitcoin, BitGold permet les transferts libres entre utilisateurs. Une option de virement d’argent à l’international est en cours d’élaboration. Mais la grande différence, selon Josh Crumb, c’est que le bitcoin ne sera jamais une réserve de valeur, contrairement à l’or.

« On s’est dit : “faisons tout ce que Bitcoin promet de faire, mais faisons-le avec une vraie devise.” »

La compagnie établie à Toronto a commencé à offrir ses services en mai. À la fin juillet, elle comptait déjà plus de 168 000 utilisateurs à travers le monde et avait échangé quelque 7 millions de dollars.

PROTÉGER SES ÉPARGNES

D’après M. Crumb, c’est un système qui devrait être populaire auprès d’une frange d’acheteurs d’or qui entrevoient l’effondrement imminent du dollar américain et une montée de la valeur de l’or, mais il souhaite aussi rejoindre une base plus grande qui l’utiliserait comme compte d’épargne.

« On n’achète pas de l’or pour devenir riche comme on achète des actions d’Apple. On achète de l’or protéger nos épargnes », a-t-il fait valoir.

Des conseillers financiers ne croient cependant pas que l’or est une manière prudente de sécuriser ses économies.

« Le message voulant que l’or soit un bouclier contre l’inflation en est un que les gens ont tenu pour acquis, mais je ne pense pas que ç’a été vrai dans les 20 dernières années », s’est opposé Ted Rechtshaffen, président et chef de la direction de la firme TriDelta Financial.

Il prévient aussi que la valeur de l’or a été volatile dans les dernières années, alors que l’inflation est demeurée plutôt basse.

Selon lui, l’or est un bon investissement dans les pays où les gens ne font pas confiance à leur gouvernement ou à leur devise, mais au Canada, la pratique semble peu logique.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques