A A A
Entente

Crus des Fêtes

16 décembre 2014 | Bruno Geoffroy | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La nuit de décembre vous happe en fin de journée. Rideau noir tiré comme une page blanche dans votre tête. Désert aride de pensées à distiller : vous ne savez toujours pas comment marier votre menu de Noël à des vins qui ne soient pas des cartes postales du temps des fêtes! Qu’à cela ne tienne, Conseiller prend le bouchon au vol et vous carafe quelques propositions. À servir à Noël ou à offrir à vos loyaux clients.

Vos huîtres Raspberry Point prennent déjà l’air frais sur leur ponton de glace? Pour cette unique fois, oubliez vos grands crus de chablis. Un meursault Les Chevalières 2011 du domaine Rémi Jobard (code SAQ : 10291121 – 72,75 $) équilibrera à merveille leur saveur salée et leur petit arrière-goût sucré. Élégant et racé. Notes de fleurs et de fruits blancs en prime.

Cette année encore, vous servirez votre chef-d’œuvre : un foie gras poêlé à se damner. Allez, remisez votre routine et tentez l’aventure. Dans les verres tout du moins. Ce soir, votre Sauternes restera à quai. Vous lui préférerez un Condrieu 2012 de Pierre Gaillard (code SAQ : 00861641 – 51,00 $). La délicate fraîcheur et la palette de fruits exotiques du Viognier sauront vous embarquer vers des paradis perdus.

Le rouge en dilettante

Si vous êtes plus gibier que volaille, vous n’irez pas chasser sans avoir vérifié que votre cave est l’heureuse propriétaire d’un Brunello di Montalcino Corte Pavone 2008 de la Loacker Tenute (code SAQ : 00494930 – 62 $). Heureux qui comme le cuissot de cerf côtoiera ce rouge corsé. Arômes de mûres et prunes diffusées au rythme du cor de chasse. Plaisir de sous-bois garanti.

Et, quitte à prendre le bois, autant glisser dans votre gibecière un Evening Land Pinot noir 2011 (code SAQ 11772102 – 34,25 $) ciselé du côté de l’Oregon par l’œnologue québécoise Isabelle Meunier. Notes de cerise et de fleurs. Parfait avec un osso buco de lendemain de veille.

Voyage, voyage

L’envie vous prend de finir en beauté? Au diable, le sempiternel cognac ou la prune de grand-maman. Misez sur la Grappa di Barbaresco des Produttori del Barbaresco (code SAQ : 12383791 – 52 $). Rien que le nom vous enivre et vous dépayse d’un battement de cils. Fermez les yeux, l’Italie vous gagne! À moins que cela ne soit l’ivresse…

Consultez toutes nos chroniques vins

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques