A A A
Établissements

Une cadre de Desjardins se distingue

3 décembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Marie-Huguette Cormier, première vice-présidente, Marketing Mouvement, Expérience membre-client et Communications chez Desjardins, figure parmi les 10 personnalités de l’année Infopresse 2014.

Elle est la seule lauréate représentant le secteur financier de ce palmarès.

Œuvrant depuis près de 25 ans au sein du Mouvement, Mme Cormier a assumé jusqu’à présent diverses fonctions de gestion dans les secteurs du marketing et des communications, où elle a pu mettre en pratique son approche de la profession.

Parmi les faits marquants de son parcours professionnel, signalons qu’elle est devenue en 2002 la première femme à siéger au comité de direction de la Fédération des caisses Desjardins du Québec.

Une athlète accomplie

Marie-Huguette Cormier avait auparavant représenté le Canada en escrime aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984, puis à ceux de Séoul en 1988. Nommée athlète féminine de l’Université Laval cette même année, elle y a obtenu un MBA en 1989.

Engagée depuis près de 30 ans dans le sport amateur, elle s’est par ailleurs investie dans d’autres domaines comme l’éducation, la santé et les affaires.

Ainsi, en novembre 2009, elle a été nommée parmi les 100 femmes les plus influentes au Canada par le Women’s Executive Network. De plus, elle a été présidente du conseil d’administration de la Fédération des chambres de commerce du Québec en 2011 et 2012.

Enfin, elle a remporté le Prix Femmes d’affaires du Québec dans la catégorie « Cadre ou professionnelle, entreprise privée » en 2012.

« Communication renouvelée »

« Le choix de Desjardins et de Marie-Huguette Cormier cette année parmi les personnalités qui se sont démarquées en communication-marketing au Québec repose sur un facteur important : c’est une institution financière et coopérative qui a su renouveler son langage de communication », estime Arnaud Granata, vice-président et directeur des contenus à Infopresse.

« Pour ce faire, le Mouvement a misé sur les réseaux sociaux et sa relation personnalisée avec ses membres et clients, ce qui n’est pas simple lorsque vous êtes une institution financière soumise à de nombreuses contraintes réglementaires », a-t-il conclu.

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques