A A A
Accréditation

Une nouvelle chaire de gestion de portefeuille à l’UQAM

18 novembre 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’École des sciences de la gestion (ESG) de l’UQAM a lancé sa nouvelle Chaire Caisse de dépôt et placement du Québec de gestion de portefeuille le 17 novembre dernier. C’est grâce au financement de la Caisse de dépôt et placement que la chaire de recherche a pu voir le jour. En effet, la Caisse a investit 450 000 $ pour les cinq prochaines années dans le projet. C’est le professeur du Département de finance de l’ESG, Maher Kooli, qui a été choisi pour la diriger.

« Grâce à la contribution de la Caisse, c’est tout le milieu de la gestion financière qui profitera des retombées des recherches réalisées au sein de la nouvelle Chaire. L’UQAM est donc fière de pouvoir favoriser l’avancement des connaissances dans ce domaine », a déclaré le recteur Claude Corbo.

Pourquoi une telle chaire de recherche? Afin de développer un pôle d’excellence reconnu en recherche dans le domaine de la gestion de portefeuille, affirme l’UQAM par voie de communiqué. La Chaire a également pour but de former une nouvelle génération de spécialistes en gestion de portefeuille, qui seront en mesure d’analyser les tendances, les nouvelles pratiques de l’industrie et qui pourront maintenir à jour le contenu des programmes d’enseignement.

« Au-delà des investissements, la contribution de la Caisse à l’économie québécoise passe également par le développement de notre expertise financière, ici, au Québec. La création de cette Chaire, en partenariat avec l’ESG UQAM, est l’un des moyens concrets que nous nous sommes donnés pour y parvenir », a souligné Michael Sabia, président et chef de la direction de la Caisse.

Recherche axée
Entre 2011 et 2013, la Chaire de recherche se penchera sur la création de meilleurs indices de référence, la réplication des rendements de fonds de couverture et la gestion de portefeuille à l’aide de produits dérivés. « Ces problématiques ne sont que des exemples de questions auxquelles doivent faire face les gestionnaires de portefeuilles et auxquelles la chaire entend donner des réponses académiques et des conseils professionnels dans un objectif global d’amélioration de l’environnement d’affaires », explique le titulaire de la Chaire, Maher Kooli.

Un apport positif pour Montréal
« Montréal, en tant que pôle financier international, avait besoin de cette contribution de la part d’une université et l’École des sciences de la gestion se réjouit d’en être l’instigatrice, en collaboration avec la Caisse, a soulevé la doyenne de l’ESG UQAM, Ginette Legault.  La Chaire sera centrée sur le transfert des connaissances et des compétences dans le milieu montréalais, québécois et sur la scène internationale. La Chaire contribuera à former les investisseurs et gestionnaires de portefeuille de demain en intégrant les étudiants à la maîtrise et au doctorat au sein de ses équipes de recherche, en facilitant leur compréhension des divers enjeux et leur transition vers le marché du travail.», a ajouté la doyenne.

 

 

Loading comments, please wait.