A A A
Épargne

Une récompense pour les actionnaires fidèles?

6 décembre 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les investisseurs qui conservent des actions d’entreprises pendant plusieurs années devraient-ils être récompensés parce qu’ils ne spéculent pas avec leurs titres? C’est en tout cas l’idée qu’examineront la firme Mercer, le cabinet d’avocats Stikeman Elliott et l’organisme Generation Foundation, rapporte le quotidien Financial Post.

En effet, ce trio vient de lancer une consultation dans plusieurs pays afin d’évaluer la faisabilité de ce concept. C’est Mercer qui a été mandatée pour réaliser le projet.

Selon les initiateurs de l’étude, les spéculateurs qui négocient à court terme des grandes quantités d’actions déséquilibrent les cours par rapport aux éléments fondamentaux des entreprises. L’utilisation de puissants ordinateurs capables de réaliser des milliers de transactions chaque jour perturbent des marchés censés être libres et ouverts. Cela pousse les dirigeants des sociétés visées à gérer leurs activités en fonction d’objectifs trimestriels, non plus dans une perspective à long terme.

Le groupe veut voir si un dividende dit « de loyauté », versé aux investisseurs qui détiennent leurs titres pendant plusieurs mois, voire quelques années, pourraient renverser cette tendance à la spéculation. L’attribution de droits de vote supplémentaires aux actionnaires fidèles est aussi considérée.

Mercer consultera des investisseurs, des entreprises, des juristes et des spécialistes de ces questions. L’étude devrait être terminée à l’automne de 2013.

Loading comments, please wait.