A A A
Calendrier

Une solution simple pour rentabiliser chaque heure de sa journée

5 mai 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

temps_calendrier_sablier_424Malgré des journées bien remplies, vous arrive-t-il d’avoir l’impression de ne pas en avoir assez fait ? Comment fait-on pour rentabiliser chaque heure au boulot ? Consultant en communication financière, Dan Richards témoigne de l’expérience d’un conseiller dans un récent billet du site web Advisor Perspectives. Voici quelques trucs pour y voir plus clair dans vos priorités.

Tout d’abord, prenez un moment pour évaluer quels moments précis vous grugent du temps (et de l’argent) en vous distrayant de vos priorités de la journée.

Votre temps vaut de l’argent
Voici le témoignage d’un conseiller :

« Il y a quelques années, j’ai vécu une expérience qui a complètement changé ma façon de rentabiliser mes journées. Comme tout le monde, j’ai beaucoup de choses importantes que je dois faire dans une journée. Je suis le premier à me relever les manches et à donner un coup de main quand mon assistante est débordée. Ça envoie un message important à toute l’équipe. Mais il arrive parfois des imprévus qui chamboulent toute une journée. »

« Un jour, en plein milieu d’une journée spécialement très occupée, je me vois obligé d’aller porter la flûte brisée de ma fille au magasin afin de la réparer. Je prends mon heure de dîner pour y aller. Et bien ça m’a pris plus d’une heure seulement au retour ! »

« Pendant cette heure, j’ai eu le temps de réfléchir sur ce que m’aurait coûté un messager, soit environ 12 $. En le faisant moi-même, j’ai grugé une heure de mon temps, soit 60 $… »

« Depuis ce jour, j’utilise toujours mon salaire horaire comme baromètre. Quand j’ai une course ou un boulot à faire et que je peux déléguer ces tâches à d’autres sans me nuire, je le fais. »

Un taux horaire rémunérateur
Ce conseiller utilise aussi ce taux horaire (60 $ dans son cas) de bien d’autres façons. Par exemple ?

  • Lorsque j’ai le choix entre payer un stationnement 20 $ tout près ou 10 $ deux coins de rue plus loin, j’utilise la règle du 1 $ la minute. Si ça me prend moins de 10 minutes pour marcher cette distance, je me stationne plus loin.
  • C’est la même chose lorsque je souhaite déléguer des tâches. Je calcule s’il serait mieux d’engager une personne à temps partiel ou à temps complet. Et il ne faut pas oublier qu’il y a le salaire horaire des autres membres de l’équipe. Si mon assistante et moi pensons que son travail vaut 25 $ de l’heure, il faudra aussi le considérer dans les choix qui s’offrent à nous.
  • En utilisant cette approche, j’ai finalement engagé un étudiant d’une université (système coopératif) qui nous donne un coup de main deux après-midi par semaine pour tout ce qui est administratif et répétitif.

Trouver son taux horaire
Il y a autant de taux horaires qu’il y a de conseillers. Il s’agit simplement de trouver celui qui vous convient et de le mettre à profit dans votre routine quotidienne. Ça peut se révéler être un bon guide dans le cas de certaines décisions discrétionnaires. Au début, vous n’y penserez pas toujours, mais bien vite vous verrez combien il est utile d’économiser du temps et votre argent.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000