A A A

Une surexposition en actions, recommande Orientation Finance

22 septembre 2009 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Nous recommandons une surexposition en actions de 10 % (mise à jour le 16 septembre 2009), écrit William André Nadeau, gestionnaire de portefeuille au cabinet Orientation Finance. Au 16 septembre 2009, la moyenne de nos indicateurs précurseurs et court terme fournit une note de 7 sur 10.

Nos indicateurs tactiques à moyen terme accordent une note de 10 sur 10. Plus les économistes confirment la reprise économique, plus l’élan boursier est fort. Les bénéfices des entreprises sont supérieurs aux attentes.

En finance comportementale, nous accordons une attention aux cycles des périodes durant lesquelles les analystes économiques sont plus pessimistes. Ils sont, depuis 6 mois, plus pessimistes que la réalité. À la fin d’une récession, ce comportement est tout à fait normal et se vérifie sur 30 ans d’observation. Il est tout à fait normal que les profits annoncés soient meilleurs qu’attendus.

Une progression boursière nord-américaine normale et rationnelle se situerait, en dollars canadiens, à environ 2,5 % par mois, pour la période de juin 2009 à juin 2010. A ce niveau, la progression des cours boursiers en Amérique du Nord attendrait le niveau d’évaluation de 16.3 fois les profits et le ratio moyen depuis 128 ans.

Comme notre modèle de répartition des actifs est fondé sur une philosophie de gestion tendancielle, il s’ajuste au fur et à mesure des tendances récentes. Les probabilités de corrections boursières, de 5 % à 10 %, sont fortes en tout temps, comme ce fut le cas au cours des derniers mois. Selon un calcul linéaire jusqu’au 31 mais 2010, nous considérons actuellement que les cours boursiers ont progressé de 3 % trop rapidement.

Certains prévisionnistes avancent la possibilité que la reprise économique soit en W au cours de l’hiver. Nous ne serons pas surpris, en effet, que la combinaison des interventions gouvernementales, jumelée à une reprise de confiance, gonfle artificiellement la croissance économique durant le présent semestre, ce qui créera une révision à la hausse des prévisions des économistes. Il serait normal qu’un essoufflement partiel se produise, au cours du premier semestre de 2010, mais pour le moment ce n’est pas le cas. Un certain repli économique temporaire, dans une économie en croissance, a été historiquement observé dans les reprises économiques antérieures. Nos méthodes de gestion tendancielles sauront nous proposer l’ajustement à la baisse le pourcentage détenu dans les actions 

Pondération proposée par classe d’actif au 16 septembre 2009

 

Actions

Surexposition
(sous-exposition en actions)

Placements faiblement corrélés(5)

Croissance élevée (1)

95%

+10%

5%

Croissance de revenu (2)

75%

+10%

25%

Équilibré (3)

60%

+10%

40%

Équilibré  conservateur (4)

45%

+10%

55%

(1)Portefeuille  dont la proportion en actions serait de 85 %
(2)Portefeuille dont la proportion en actions serait de 65 %
(3)Portefeuille dont la proportion en actions serait de 50 %
(4)Portefeuille dont l’allocation  en actions serait de 35 %
(5)Obligations, liquidités et fonds de couverture des risques à corrélations négatives.

Le contenu de cette chronique a été gracieusement fourni par le cabinet Orientation Finance.

Des mêmes auteurs :

Sur le même sujet :

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000