A A A

Vente d’assurances dans les succursales bancaires : l’ABC hausse le ton

10 mai 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(10-05-2006) Le débat sur la possibilité pour les banques de distribuer des produits d’assurance en succursales prend du tonus.

Au cours d’une allocution prononcée mardi devant les membres du Cercle national des journalistes du Canada et de l’Economic Club d’Ottawa, Raymond Protti a qualifié d’« archaïques », de « farfelues » et de « frustrantes » les restrictions qui empêchent les Canadiens d’accéder à de l’information sur les produits d’assurance dans leur succursale bancaire.

Le pdg de l’Association des banquiers canadiens(ABC)a indiqué que l’actuelle réglementation « relève d’une politique publique inefficace, qui va à l’encontre des intérêts des consommateurs ». Cette politique ne les protège pas. Au contraire, elle serait « contraignante pour eux », a-t-il ajouté.

Raymond Protti comprend mal pourquoi les banques ont le droit de diffuser de l’information en matière d’assurance sous forme de publicité, d’envois postaux, par téléphone ou sur leur site Web, mais qu’il leur est interdit d’offrir cette même information dans une succursale bancaire.

Selon lui, cette situation est d’autant plus confondante pour les consommateurs qu’ils peuvent obtenir des services bancaires auprès d’une compagnie d’assurances et des produits d’assurance chez un courtier de fonds communs de placement.

Raymond Protti estime que les consommateurs devraient pouvoir :
* Obtenir de l’information sur des produits d’assurance, comme une brochure, dans une succursale bancaire.
* Autoriser leur banque à leur faire parvenir de l’information sur mesure en matière d’assurance.
* Être dirigés par le personnel de leur succursale bancaire vers un spécialiste de l’assurance, à l’extérieur de la succursale. Il peut s’agir d’une agence de la banque, d’un centre d’appels, d’une agence indépendante ou d’une compagnie d’assurance responsabilité civile avec laquelle la banque fait affaire.
* Autoriser leur banque à communiquer de l’information pertinente à une société d’assurance affiliée afin de leur permettre d’obtenir de l’information sur un produit qui les intéresse.

L’ABC aura l’occasion d’exprimer son opinion durant les audiences qui se tiendront en vue de la révision de la Loi sur les banques. Un livre blanc sur le sujet est attendu le printemps prochain et le dépôt d’une loi, à l’automne.

Aussi à lire :
L’ABC dénonce Advocis et la FCEI

 

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000