A A A

Vente de fonds communs : octobre rouge

5 novembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les détenteurs de fonds communs se sont massivement pointés vers les portes de sortie en octobre. Ils ont racheté pour plus de huit milliards de dollars de parts de fonds communs, selon les données préliminaires de l’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC).

Des 25 membres de l’IFIC qui rapportent leurs ventes, seuls Manuvie, Hartford et Meritas affichent des ventes nettes, plutôt faibles au demeurant. À Manuvie, par exemple, elles ont atteint 69 millions de dollars, comparativement à 261 millions l’an passé à la même date.

Toutes les autres sociétés sont en situation de rachats nets, souvent de manière spectaculaire. La firme RBC, qui est le numéro un des fonds communs au pays, a vu ses clients retirer deux milliards de dollars de ses produits. TD Gestion d’actifs et les fonds CIBC sont deux autres perdants milliardaires d’octobre 2008.

Parmi les sociétés qui ont de larges plaies à panser, on note les fonds BMO (-673 millions de dollars), Invesco Trimark (-537 millions) et IGM (-489 millions).

Ces tristes résultats d’octobre font suite à un mois de septembre tout aussi douloureux. Les rachats nets s’étaient alors chiffrés à près de cinq milliards de dollars.

Évidemment, de telles sorties de capital ne peuvent que plomber l’actif de l’industrie. Celui-ci a fondu de près de 10 % en octobre, comparativement au mois précédent. Il se situe maintenant sous la barre des 575 milliards de dollars. L’an dernier à pareille date, il frôlait les 710 milliards.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000