A A A

Ventes de fonds communs : haro sur les fonds de marché monétaire

17 mai 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(17-05-2006)En avril, les ventes nettes de fonds communs ont atteint 537 millions de dollars, rapporte l’Institut des fonds d’investissement du Canada(IFIC). Il s’agit d’un recul de 5 % par rapport à avril 2005.


Les ventes de fonds à long terme ont réalisé une performance digne de mention. En effet, l’industrie en a vendu pour 1,5 milliard de dollars, soit 64 % de mieux que l’an dernier. Il s’agit d’ailleurs du montant le plus élevé depuis 1998 pour un mois d’avril.

Mais le fait marquant d’avril 2006 reste les rachats nets de 917 millions de dollars qu’ont subis les fonds de marché monétaire. Depuis le début de l’année, les investisseurs ont sorti pour 2,8 milliards de dollars de parts de cette catégorie de fonds.

«En raison des faibles taux à court terme au sein des marchés financiers et du ratio des frais de gestion médian relativement élevé, les fonds du marché monétaire produisent des rendements constamment chétifs», commente Rudy Luukko, rédacteur en fonds de placement à Morningstar Canada. L’expert souligne que le fonds monétaire médian a dégagé un rendement de 2,1 % au cours des 12 derniers mois, de 1,8 % sur trois ans et de 2 % sur cinq ans.

À ce rythme, il est plus payant(et moins compliqué)de placer ses liquidités dans un compte bancaire à intérêt élevé comme ceux qu’offrent ING Direct et Altamira, par exemple.

Ont dominé le palmarès des ventes nettes les catégories Équilibré canadien de revenu(+ 447 millions de dollars), Dividendes canadiens(+ 427 millions)et Actions mondiales(+ 270 millions).

Les fonds d’actions canadiennes ont subi l’ire des investisseurs, affichant des rachats nets de 335 millions de dollars.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000