A A A

Ventes de fonds communs : le ralentissement se poursuit

5 octobre 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(05-10-2006)Au mieux, les ventes nettes de fonds communs en septembre atteindront 1,3 milliard de dollars, indiquent les données préliminaires de l’Institut des fonds d’investissement du Canada(IFIC).

Certes, il s’agit d’une amélioration par rapport aux 744 millions de dollars enregistrés le mois précédent. Mais comparativement aux ventes de septembre 2005, le recul sera d’au moins 28 % quand les donnés finales seront publiées.

Pour un deuxième mois consécutif, le numéro un des fonds communs au pays, la Société financière IGM, se trouve en situation de rachats nets(- 86 millions de dollars en septembre 2006). Sa division des fonds Mackenzie éprouve des difficultés, affichant des rachats nets de 107 millions de dollars en septembre. En août 2006, les rachats nets ont été de 109 millions. L’an dernier à pareille date, IGM enregistrait des ventes nettes de 53 millions.

La saignée se poursuit chez AIM Trimark, avec des rachats nets de 220 millions de dollars, chez Templeton(- 146 millions), chez AIC(- 75 millions)et chez Fidelity(- 21 millions).

Par rapport à septembre 2005, plusieurs joueurs s’en tirent très bien cette année. On note la remontée spectaculaire des ventes nettes des fonds Scotia(+ 480 %)et des fonds de la CIBC. L’an dernier, ceux-ci montraient des rachats nets de 110 millions de dollars. Cette année, ils sont en situation de rachats nets(+ 79 millions). Gestion de placement TD se distingue également. L’entreprise affiche des ventes de 451 millions de dollars. C’est 19 % de mieux qu’en septembre 2005.

Pour la première fois, les données de l’IFIC excluent les produits de CI, le numéro trois des fonds communs au pays. CI, rappelons-le, a décidé il y a deux semaines de quitter les rangs de l’IFIC, prétextant ne pas en avoir pour son argent. En septembre, la firme a réalisé des ventes nettes de 47 millions de dollars, en baisse de 64 % sur l’an dernier.

L’IFIC a indiqué que de 85 % à 95 % des ventes de septembre ont été effectuées dans la catégorie des fonds du marché monétaire. « Certains gestionnaires de liquidités offrent maintenant des rendements très intéressants », a commenté Joanne De Laurentiis, pdg de l’IFIC.

Quant à l’actif sous gestion, il a crû de 0,2 % par rapport au mois précédent. Il devrait se situer entre 607 et 612 milliards de dollars.

Loading comments, please wait.