A A A
Épargne

Vers de meilleures options d’épargne-retraite

12 août 2013 | Fabrice Tremblay | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les dirigeants des secteurs public, privé et syndical devraient travailler ensemble pour assurer la pérennité et la flexibilité des régimes de pension. Les Canadiens devraient aussi avoir de meilleures options pour sécuriser leur épargne-retraite. Ce sont les grands thèmes qui sont ressortis des discussions entre experts lors du plus récent Sommet national sur les pensions, qui se tenait à Fredericton en février dernier.

Un rapport vient d’être publié sur ce sommet qui était organisé conjointement par le Forum des politiques publiques du Canada et le gouvernement du Nouveau-Brunswick. L’événement s’est penché sur des questions telles que la pérennité des pensions, l’équité intergénérationnelle et les lacunes dans les systèmes d’épargne-retraite du secteur privé.

Orientations stratégiques

Le sommet réunissait quelque 220 experts issus des milieux public, privé, universitaire et syndical. Les participants ont identifié de grandes orientations stratégiques, dont celles-ci :

  • La poursuite du dialogue multisectoriel sur la sécurité des revenus de retraite. « L’ère au cours de laquelle les régimes de retraite peuvent être statiques, ou entièrement garanties, est maintenant révolue. Les régimes de retraite doivent être capables de s’adapter à l’évolution démographique et aux conditions du marché », insiste-t-on dans le rapport.
  • L’amélioration des options proposées aux individus et aux employeurs, afin de réduire l’écart qui s’est créé dans l’épargne-retraite du secteur privé.
  • L’instauration de mesures incitatives ou d’options par défaut dans les outils d’épargne du gouvernement, afin de permettre aux Canadiens d’épargner avec plus de facilité. « Il y avait consensus au sommet sur l’importance de l’épargne en milieu de travail et que des efforts supplémentaires sont nécessaires pour combler le déficit d’épargne au secteur privé. L’adoption du RPAC par les provinces sera un élément-clé de cet effort », souligne-t-on dans le rapport.
  • L’expansion ou la modification du RPC. « Le désir d’apporter des changements au RPC était très évident durant le sommet et divers points de vue ont été exprimés sur les meilleurs moyens de procéder à cet égard. Certains ont proposé un élargissement général du RPC », explique le rapport. D’autres participants ont suggéré que l’on permette de faire des cotisations privées afin d’ajouter aux futurs rendements de pension individuels.

Pour lire le rapport, cliquez ici.

À lire : L’épargne forcée, pourquoi pas?

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000