A A A
Établissements

Vers un code de conduite des banques?

1er juin 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Dans un contexte de scandales financiers et d’imposition d’amendes records, les dirigeants des banques centrales du G7 ont lancé l’idée d’instaurer un code de conduite encadrant l’ensemble des professions bancaires, rapporte l’Agence France-Presse. Le Comité de stabilité financière internationale a été chargé de l’affaire.

L’annonce a été faite dans le cadre du sommet de Dresde, qui réunit les États-Unis, le Canada, le Japon, la France, le Royaume-Uni, l’Italie et l’Allemagne. Ce groupe a encouragé le Comité de stabilité financière (Financial Stability Board), autorité informelle de régulation financière internationale présidé par l’actuel gouverneur de la Banque d’Angleterre et ancien gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, à commencer le travail sur un tel code d’autorégulation.

Concrètement, l’application d’un tel code déontologique reposerait sur un « engagement volontaire » des banques.

« Il est clair que la régulation et le contrôle mettent des frontières aux agissements immoraux des banquiers, mais à la fin il s’agit d’intégrité personnelle », a indiqué le gouverneur de la banque centrale d’Allemagne Jens Weidmann, cité par l’AFP.

Si l’initiative vise à freiner les actes répréhensibles de certains banquiers, elle aura aussi pour objectif d’uniformiser les méthodes et pratiques des intervenants du secteur, et, idéalement, d’augmenter leur degré d’imputabilité devant la loi.

La rédaction vous recommande :

L’autorégulation bancaire est une « fiction »

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.