A A A
Inflation

Vers un rebond des actions de marchés émergents en 2013?

14 janvier 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Durant les deux dernières années, en 2012 et 2011, les grandes compagnies dans les marchés émergents ont livré une croissance des bénéfices inférieure à celle enregistrée dans les marchés développés, pourtant enlisés dans une faible croissance économique. L’année 2013 verra-t-elle un renversement de situation pour ces entreprises?

Un certain consensus sur les marchés boursiers semble indiquer que oui, explique Morgan Harting, dans un article d’Advisor Perspectives. M. Harting dirige les portefeuilles de marchés émergents chez AllianceBernstein aux États-Unis. Le consensus mise actuellement sur une croissance des bénéfices de 13 % en 2013 de ces compagnies, par rapport à près de 0 % en 2012.

Selon le gestionnaire de portefeuille, les investisseurs ont été déçus au cours des deux dernières années en raison d’une mauvaise lecture de la situation. Ceux-ci ont anticipé correctement que les pays émergeants garderaient une croissance économique plus forte que les pays développés. Mais ils n’ont pas prévu que cette croissance décélérerait à un rythme plus rapide que dans les pays développés. Ce qui a fortement affecté les bénéfices des entreprises.

En 2013, nous pourrions voir une résurgence des bénéfices des compagnies dans les marchés émergents. Historiquement, les bénéfices des entreprises sont fortement corrélés aux rendements enregistrés sur les marchés boursiers. Ainsi, la progression de 20 % dans les prix des actions depuis le creux du 4 juin 2012 suggère qu’un consensus est en train de s’établir. Ce qui est intéressant avec le virage anticipé est qu’il ne repose pas sur une accélération marquée de la croissance globale des pays émergents. En effet, le FMI prévoit une croissance de 5,6 % pour ces pays en 2013, comparativement à une croissance de 5,3 % en 2012. Il s’agit plutôt d’un changement de direction, en opposition à la décélération de la croissance observée les deux années précédentes.

Un parcours qui n’est pas lisse
Pour les investisseurs qui ont recours aux index, un rendement de 16 % peut être facilement anticipé, en supposant une croissance de la valeur de 13 % et un versement de dividendes de 3 %. Mais pour les investisseurs qui sont prêts à adopter une stratégie plus audacieuse, en mettant l’accent sur des titres vendus au rabais, les gains pourraient être plus importants. Une augmentation même modeste des multiples actuels pourrait facilement se traduire par des rendements au-delà de 20 %. « Cela ne sera sûrement pas un trajet lisse, mais ce ne l’est jamais avec les marchés émergents », observe M. Harting.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000