A A A
Entente

Via Capitale s’allie avec BMO

28 mars 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le réseau Via Capitale, qui regroupe environ 1300 courtiers immobiliers, a annoncé hier avoir conclu un accord de partenariat avec la Banque de Montréal (BMO).

Cette entente permettra aux acheteurs de propriété qui font affaire avec un courtier de Via Capitale d’être dirigés vers un conseiller hypothécaire de BMO. Cette dernière leur offrira alors « un prêt hypothécaire à des conditions avantageuses et qui répondent à leurs besoins ».

« Nos courtiers sont à l’origine d’un grand nombre de prêts hypothécaires, qui représentent plusieurs centaines de millions de dollars chaque année. En facilitant leur accès à un prêt aux meilleures conditions, nous aiderons nos clients à réaliser une meilleure transaction », se félicite Via Capitale.

Même son de cloche du côté de la Banque de Montréal. Celle-ci estime en effet que cette nouvelle entente lui permettra « de rejoindre une clientèle cible élargie et de lui faire profiter des produits hypothécaires et solutions de financement hautement personnalisées et concurrentielles de BMO ».

Les acheteurs doivent être bien préparés s’ils veulent acquérir la bonne maison au bon prix, car il s’agit souvent de la plus importante décision financière d’un ménage, souligne BMO.

S’adresser à un spécialiste

Selon Via Capitale, l’accès aux services d’un spécialiste hypothécaire présente plusieurs avantages.

Il permet par exemple à chaque acheteur de discuter et de négocier des taux d’intérêt garantis, le terme du prêt et l’échéancier de remboursement, les modalités de versement des intérêts, ainsi qu’un montant de prêt préautorisé.

Il est aussi l’occasion d’obtenir une évaluation, d’effectuer des remboursements anticipés de capital ou d’obtenir d’autres avantages connexes.

Enfin, en achetant leur propriété avec un courtier Via Capitale, les futurs propriétaires « obtiennent gratuitement la meilleure protection pour les remboursements hypothécaires », assure la compagnie.

Ainsi, en cas de perte d’emploi ou de décès, celle-ci leur rembourse les versements hypothécaires (capital et intérêts) et le paiement des charges communes d’un condo jusqu’à 12 mois après la date de signature de l’acte notarié.

Loading comments, please wait.