A A A

VMBL élargit son offre de services… et écope de 100 000 $ d’amendes

10 mai 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(10-05-2006)Déjà très active auprès des investisseurs institutionnels pour ce qui est des obligations, la firme Valeurs mobilières Banque Laurentienne(VMBL)vient de lancer une nouvelle unité d’affaires dont l’objectif est de desservir cette clientèle en ce qui a trait au marché des actions.

VMBL concentrera ses efforts sur les PME, en se dotant d’un service de recherche, de vente, de négociation et d’« investment banking ». L’équipe de conseillers sera basée à Montréal et comptera sur l’appui de l’effectif des ses bureaux de Toronto.

C’est Simon Lussier qui est responsable des opérations, à titre de premier vice-président, Institutionnel actions.

D’ici à ce que sa nouvelle unité prenne véritablement son envol, VMBL devra payer 100 000 $ d’amendes et des frais de 10 000 $ pour deux infractions aux Règles de la Bourse de Montréal.

Dans une premier temps, VMBL a approuvé, en 2000, l’ouverture d’un compte pour deux clients, sans que leurs objectifs de placement n’aient été inscrits sur les formulaires d’ouverture de compte.

Dans un deuxième temps, la maison de courtage a omis de superviser de manière adéquate les comptes de trois clients, dans lesquels des commissions annualisées de 13,6 % à 20,3 % ont été puisées. Le taux de roulement des actifs a varié de 8,6 % à 18,4 %. Les incidents ont eu lieu entre novembre 1999 et mai 2001. VMBL a offert une compensation à deux de ces clients pour les pertes encourues.

 

Loading comments, please wait.