A A A

VMD et la FBN enterrent la hache de guerre

16 octobre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Une chicane vieille de près de quatre ans entre Valeurs mobilières Desjardins (VMD) et la Financière Banque Nationale (FBN) s’est conclue à l’amiable hier.

À la suite d’une médiation devant un juge de la Cour supérieure, les deux maisons de courtage ont tiré un trait sur une querelle qui remonte à novembre 2004. Dix conseillers en placement de la succursale de Rivière-du-Loup de la FBN ont quitté leur employeur pour aller travailler chez VMD.

La FBN avait demandé une injonction à l’encontre de sa concurrente, alléguant que les démissions étaient concertées, sans préavis et sans motif sérieux. Elle accusait également VMD d’avoir attiré ces conseillers à l’aide d’une importante somme d’argent. De plus, elle craignait que ses ex-conseillers ne sollicitent sa clientèle.

Dans sa requête d’injonction, la FBN enjoignait VMD de ne pas communiquer avec ses clients, de cesser l’utilisation des informations obtenues par ses anciens employés et de remettre tous les documents qui lui appartiennent.

Tout cela est de l’histoire ancienne, maintenant. « Dans le contexte actuel, il est préférable de donner la priorité à nos ressources tant humaines que matérielles. Nous jugeons plus important de consacrer nos énergies à aider nos clients et employés à traverser la présente période de turbulence dans les marchés financiers. C’est dans ce contexte que nous avons choisi de mettre un point final à cette dispute et de tourner la page », ont déclaré conjointement les deux parties.

VMD et la FBN se sont entendues pour n’émettre aucun autre commentaire à ce sujet.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000