A A A
Affaires

Les courriels avec vos clients ne sont pas du télémarketing, plaide l’IFIC

14 avril 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

ific221007Les conseils financiers requièrent un contact continu avec les clients. Par conséquent, les télécommunications entre les conseillers et leurs clients ne sont pas une forme de télémarketing et devraient continuer d’être considérées comme tel.

Voilà la position qu’a exprimée l’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC) en réponse à un récent avis de consultation du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

L’IFIC va plus loin. De nombreux conseillers peuvent vendre à la fois des fonds communs et des produits d’assurances. Lorsqu’ils communiquent avec des clients existants, ce n’est pas non plus du télémarketing.

Actuellement, les communications entre un courtier en valeurs mobilières, un courtier en fonds d’investissement ou un conseiller et leurs clients ne sont pas associées à du télémarketing, selon la circulaire 2008-3 du CRTC.

Or, le CRTC a émis récemment un avis de consultation afin d’évaluer si cette prérogative devrait être maintenue. L’IFIC s’est donc empressé de lui répondre par l’affirmative.

Rappelons que le gouvernement fédéral a déposé, en avril 2009, le projet de loi C-27 sur la protection du commerce électronique. L’objectif de ce projet de loi est de régir les communications électroniques afin de réduire la quantité de pourriels et de communications électroniques frauduleuses que reçoivent les Canadiens.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000