A A A
Attention

5 conseils pour bien recruter en 2018

10 janvier 2018 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

81367859 - recruitment concept with hand picking employeeLe taux de chômage au Québec et au Canada n’a jamais été aussi bas. Une excellente nouvelle pour les travailleurs, mais un véritable casse-tête pour les employeurs à la recherche de talents. Le constat est clair : les techniques d’embauche traditionnelles ne fonctionnent plus.

Selon un sondage récent du cabinet de recrutement de personnel Robert Half, 51 % des 270 chefs de la direction financière canadiens interrogés ont affirmé qu’il est plutôt ou très difficile de trouver des travailleurs compétents pour les postes qui sont actuellement à pourvoir.

« Afin de s’assurer d’attirer de façon constante des professionnels de haut calibre, les entreprises doivent mettre en place des processus d’embauche souples et complets, qui peuvent évoluer efficacement au gré des conditions actuelles du marché et du nombre limité de candidats », soutient Greg Scileppi, président, activités internationales de dotation en personnel chez Robert Half.

Afin d’avoir une plus grande portée, 48 % des cadres sondés élargissent leurs recherches sur le plan géographique. Parmi les autres stratégies, mentionnons le fait de raccourcir le processus d’embauche, de prendre en considération des candidats de niveau débutant pour des postes qui ne leur étaient auparavant pas offerts, d’assouplir les critères d’emploi et d’embaucher des professionnels intérimaires.

CINQ CONSEILS POUR LES EMPLOYEURS

Le marché de l’emploi a grandement évolué au cours des dernières années, et il n’est pas toujours facile de se tenir à jour pour les employeurs. Voici cinq conseils de Robert Half pour moderniser les processus d’embauche.

1. Réexaminer les critères d’embauche

Des compétences difficiles à trouver sur le marché des chercheurs d’emploi peuvent être enseignées en milieu de travail. Le fait de développer les travailleurs à l’interne permet d’élargir le bassin de candidats potentiels et ainsi faciliter le recrutement. Un programme d’accueil solide aide également les nouveaux employés à se familiariser rapidement avec l’entreprise.

2. Miser sur le recrutement actif

Publier une offre d’emploi et attendre passivement que des candidats répondent à l’appel n’est plus la seule façon de recruter aujourd’hui. Les employeurs doivent constamment rester à l’affût des candidats intéressants qui pourraient éventuellement joindre les rangs de l’entreprise.

3. Envisager les options de travail à distance

En 2018, les employés recherchent de la flexibilité dans leur emploi. Un employeur qui offre la possibilité de travailler de la maison quelques jours par semaine se révèlera particulièrement attrayant pour les travailleurs.

4. Faire appel à un recruteur

Collaborer avec un recruteur donne accès à des candidats qu’il aurait été difficile de joindre autrement. De plus, il peut se révéler d’une aide précieuse pour coordonner l’ensemble du processus de recrutement, qu’il s’agisse de l’affichage des postes vacants, de la vérification des références ou encore de la négociation de la rémunération.

5. Demander l’aide du personnel

Solliciter des recommandations de personnes compétentes auprès du personnel n’est pas une stratégie nouvelle, mais cela demeure un puissant outil de recrutement.

La rédaction vous recommande : 

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Mdias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000