A A A
Inflation

5 façons de générer de la croissance

30 novembre 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

plante_argent_croissance_hausse_nature_monnaie_425Démarrer une entreprise est une chose, mais l’amener à un stade supérieur en est une autre. La Presse a recueilli cinq conseils d’experts qui pourraient permettre à vos clients propriétaires de PME de stimuler leurs activités.

1- L’IMPORTANCE DE LA MOTIVATION

La volonté d’un dirigeant est déterminante dans le potentiel de croissance d’une entreprise, affirme Louis Jacques Filion, professeur honoraire à HEC Montréal. « Les gens créent une entreprise, mais travailler sur la croissance ne fait pas partie de leur plan, et ils s’étonnent ensuite de ne pas croître. Pourtant, tout, de la sélection du nom de l’entreprise au recrutement des employés, doit être fait en fonction de la croissance », indique-t-il.

2- L’ESSENTIEL PLAN D’AFFAIRES

Avoir l’idée du siècle n’est pas une garantie de succès. L’entrepreneur doit être en mesure d’élaborer un plan d’affaires bien articulé qui prévoit où en sera l’entreprise dans cinq ou même dix ans. Il doit en outre connaître le secteur d’activité dans lequel il veut investir et ses clients potentiels comme le fond de sa poche.

3- TOUJOURS INNOVER

Même si ce conseil peut sembler cliché, il n’est en pas moins déterminant, puisque l’innovation est intimement liée à la croissance. « Les entreprises mettent souvent l’accent sur le produit ou la technologie, mais c’est plutôt le modèle d’affaires qui doit être innovant », souligne Éric Gaudreau vice-président, Productivité des entreprises, à la Banque de développement du Canada (BDC). En entrevue à La Presse, il mentionne que cette innovation doit être assez forte pour dégager suffisamment de bénéfices.

4- SE COMPARER POUR PROGRESSER

Avoir recours à la comparaison est un réflexe tout à fait sain dans le milieu des affaires, soutient Éric Gaudreau. « Il faut comprendre son positionnement actuel pour savoir si on est plus ou moins performant que la norme », dit-il. La comparaison se révèle plutôt défavorable? L’entreprise devrait peut-être envisager de revoir son offre de produits ou de services et se concentrer sur les plus importants. Les bases financières et opérationnelles ne doivent pas être négligées non plus.

5- NE PAS TRAVAILLER SEUL

Qu’il s’agisse d’un mentor ou d’un petit comité consultatif formé de gens impartiaux, un bon entrepreneur doit toujours chercher à développer son réseau et à s’entourer de personnes de confiance. Les employés doivent quant à eux être mobilisés vers un objectif commun. « Un briqueteur ne pose pas seulement des briques, il bâtit une cathédrale », illustre Louis Jacques Filion.

La rédaction vous recommande :

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000