A A A
Comptoir/guichet

Hommes et femmes ne s’entendent pas sur les avantages sociaux

1er mars 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

couple_homme_femme_conflit_425Exception faite de la couverture médicale, les travailleuses américaines ont des attentes un peu différentes de leurs collègues masculins à l’égard des avantages sociaux.

Selon un sondage de la firme de marketing Fractl, autant les travailleurs que les travailleuses veulent que leur entreprise favorise l’équilibre travail-famille, que ce soit grâce à un horaire souple ou des vacances illimitées, par exemple. Mais les autres priorités varient selon le sexe de l’employé.

Les Américaines, par exemple, semblent privilégier les cours d’entraînement physique, les congés parentaux, un service de garderie et du soutien pour payer les frais de scolarité.

Les hommes, par contre, aiment davantage les événements et les séjours visant à renforcer l’esprit d’équipe, les collations gratuites et un centre sportif sur place.

Quelque 70 % des participants au sondage ont indiqué prendre en considération les collations gratuites au moment de choisir un poste. Cela souligne l’importance que l’entreprise accorde au bonheur et à la santé des employés en les incitant à prendre des pauses.

Quant aux vacances illimitées, le sondage observe qu’une telle politique permet de réduire les coûts administratifs et d’éliminer le besoin de payer pour les congés non utilisés. Selon Fractl, dans le cas d’un travailleur dont le salaire de base s’élève à 60 000 $US, trois semaines de vacances représentent une dépense de 3 465 $ pour la compagnie, comparativement à 3 234 $ pour des vacances illimitées.

Ce texte a été initialement publié par Benefits Canada. Traduction et adaptation par Pierre-Luc Trudel.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000