A A A
Argent

De l’argent pour les femmes entrepreneures

9 mai 2018 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

arbre_feuilles_argent_dollar_pousse_425x283Le gouvernement québécois octroiera 21,73 millions de dollars à Femmessor d’ici 2022 pour soutenir l’entrepreneuriat féminin.

Ce financement s’inscrit dans le cadre du Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat (PAGE). Les nouveaux fonds offerts à Femmessor lui permettront de déployer davantage d’actions pour contribuer à la création, à la croissance et à l’acquisition d’entreprises détenues par des femmes au Québec.

Elle pourra, par exemple, mettre en œuvre des projets et des services d’accompagnement pour favoriser la réussite des femmes entrepreneures. Ces dernières disposeront alors de davantage de ressources et d’outils pour faire croître leur entreprise.

RATTRAPAGE NÉCESSAIRE

Le plus récent Indice entrepreneurial québécois du Réseau M dénombre 6,2 femmes propriétaires d’entreprises pour 10 hommes, ce qui montre bien que du progrès reste à faire. Les femmes étaient moins nombreuses à avoir l’intention de se lancer en affaires que les hommes (16,7 % contre 25,7 %). Toutefois, une plus grande proportion de celles qui manifestaient cette intention passait réellement à l’acte que du côté des hommes.

Les femmes investissent aussi plus modestement lors du démarrage de leur entreprise et demanderaient plus d’accompagnement. Une fois aguerries, elles démontrent la même ambition et une capacité aussi grande que leurs homologues masculins à mener leur entreprise vers la croissance.

PLUS DE 15 ANS D’EFFORT

« Chez Femmessor, nous avons l’ambition de contribuer à augmenter le nombre de PME à propriété féminine au Québec et d’appuyer les entrepreneures dans un cheminement qui les amènera à devenir des cheffes de file, déclare Sévrine Labelle, présidente-directrice générale de Femmessor, par voie de communiqué. En renouvelant sa confiance envers notre organisation et en y investissant des sommes supplémentaires, le gouvernement nous donne les moyens de concrétiser cette ambition et de contribuer à la vitalité économique du Québec. »

C’est en 2001 que Femmessor a obtenu son premier financement. Depuis, l’organisme et ses partenaires ont injecté près de 20 millions de dollars dans des entreprises à propriété féminine au Québec. Les retombées générées par ces investissements se chiffrent à 110 millions de dollars. Ces engagements financiers ont contribué à la création et au maintien de 965 entreprises et de près de 4 200 emplois.

CAP SUR L’INNOVATION

Le gouvernement du Québec ne s’est pas arrêté là et a aussi attribué une enveloppe de 15 millions de dollars à Inno-centre pour accompagner plus de 400 PME innovantes de toutes les régions du Québec. L’objectif est de les aider à relever leurs défis de croissance et à faire leur marque sur les marchés extérieurs.

Ce projet s’inscrit lui aussi dans le cadre du PAGE et comprend une enveloppe budgétaire totale de 33 millions de dollars.

« Grâce à cet investissement majeur du gouvernement du Québec, Inno-centre pourra offrir le soutien d’experts-conseils de calibre international à des centaines de PME innovantes du Québec, affirme Claude Martel, président d’Inno-centre, par voie de communiqué. Cet apport dans un moment-clé de leur croissance augmentera considérablement les probabilités que certaines d’entre elles deviennent nos futures grandes entreprises. »

L’organisme a été fondé il y a déjà trente ans et compte plus de 80 conseillers. Il a été reconnu par un comité de spécialistes en capital de risque de Finances Canada comme l’un des accélérateurs canadiens les plus performants.

La rédaction vous recommande :

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000