A A A
Attention

Pour en finir avec le harcèlement sexuel en milieu de travail

27 juin 2018 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Photo : Katarzyna Białasiewicz / 123rf

Photo : Katarzyna Białasiewicz / 123rf

Le gouvernement du Québec accordera 6 millions de dollars au cours des trois prochaines années pour la mise en œuvre d’un programme visant à contrer le harcèlement psychologique et sexuel en milieu de travail.

Une somme de 3 M$ sera consacrée à des projets soumis par des associations de travailleurs et visant à prévenir le harcèlement sexuel en milieu de travail.

Une autre somme de 3 M$ permettra de soutenir des projets proposés par des associations d’employeurs afin de prévenir le harcèlement psychologique en milieu de travail, incluant le harcèlement sexuel.

Ces fonds seront répartis sur trois ans. Les deux volets du programme bénéficieront ainsi d’une enveloppe d’un million de dollars par année jusqu’en 2020. Le financement accordé pour les projets ne pourra excéder 90 % des dépenses admissibles projetées, jusqu’à concurrence d’un montant maximal annuel prescrit de 90 000 $.

« Je suis persuadée que les projets qui seront financés par l’intermédiaire de ce programme contribueront à faire cesser le harcèlement en milieu de travail et à aider ceux et celles qui en sont victimes. Notre gouvernement prend très au sérieux cette problématique encore trop répandue dans divers milieux de travail. Il continuera d’agir concrètement pour que ce genre de comportement inacceptable n’ait plus sa place dans notre société », soutient la ministre responsable du Travail, Dominique Vien.

L’APPEL DE PROJET EST LANCÉ

Pour sélectionner les projets qui seront financés, un appel de projets sera lancé une fois par année. Pour 2018-2019, l’appel de projets est déjà commencé et se déroulera jusqu’au 5 octobre 2018. Un comité de sélection sera mis en place pour évaluer l’ensemble des projets reçus.

Les projets soumis pourraient par exemple viser à accroître les connaissances générales des salariés et des employeurs sur le harcèlement au travail, à élaborer des ateliers de sensibilisation et de formation ou à offrir de l’accompagnement aux travailleurs et aux employeurs devant faire face à une situation de harcèlement au travail.

La création de ce programme fait partie des engagements pris par le gouvernement du Québec à la suite du Forum sur les agressions et le harcèlement sexuels, qui a eu lieu en décembre dernier. Une aide financière de 25 M$ répartis sur trois ans avait alors été annoncée pour renforcer et mettre en place des mesures liées à la prévention des agressions et du harcèlement sexuels, aux dévoilements et aux dénonciations et à l’accompagnement des victimes, notamment dans le processus judiciaire.

Rappelons que la réforme de la Loi sur les normes du travail, adoptée plus tôt ce mois-ci, oblige maintenant les employeurs à se doter d’une politique de prévention de traitement des plaintes et à la rendre accessible à leurs salariés. Il est également précisé dans la loi que les gestes à caractère sexuel constituent une forme de harcèlement psychologique.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000