A A A
Économie

Exportations : Justin Trudeau veut « créer des occasions »

11 avril 2018 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

exportation_425Une « économie qui fonctionne pour tous », voilà ce qu’espère être en mesure de créer Justin Trudeau lors du Sommet du G7, qui se tiendra dans Charlevoix en juin prochain.

Le premier ministre a formulé ce souhait alors qu’il était de passage à Québec la semaine dernière pour parler des impératifs commerciaux dans le cadre de la réunion du B7, qui réunissait une centaine de gens d’affaires influents en provenance des États-Unis, du Canada, du Japon, de l’Allemagne, de la France, du Royaume-Uni et de l’Italie.

Justin Trudeau a notamment déclaré que les PME canadiennes pouvaient développer des marchés outre-mer. Ce développement serait rendu possible notamment grâce au commerce international et à internet, mais, selon lui, ces occasions doivent être créées par les dirigeants mondiaux. Il a aussi appelé à une stratégie à long terme pour les entreprises du monde faisant face aux nouveaux défis créés par la mondialisation.

« Pour contrer la montée du protectionnisme et du nationalisme comme on le voit dans certains coins du monde, nous nous devons de parler et de démontrer que les gens peuvent avoir confiance en l’avenir. C’est une occasion pour nous tous de nous rassembler là-dessus », a-t-il expliqué, rapporte Radio-Canada.

Il a également reconnu que les travailleurs qui craignent d’être laissés pour compte dans la nouvelle économie mondiale devraient bénéficier d’une attention particulière, rejoignant ainsi les préoccupations du premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Justin Trudeau a finalement rappelé les priorités canadiennes pour le G7, soit investir dans une croissance économique qui profite à tout le monde, se préparer aux emplois de l’avenir, promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, travailler ensemble à l’égard des changements climatiques, des océans et de l’énergie propre, et construire un monde plus pacifique et plus sûr.

VERS UN NOUVEL ALENA?

Avec la réunion du Canada et des États-Unis, difficile d’ignorer les négociations autour de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Justin Trudeau estime qu’il y a « une grande possibilité d’arriver à un accord gagnant-gagnant-gagnant pour le Canada, les États-Unis et le Mexique ».

Les élections présidentielles mexicaines, les élections de mi-mandat américaines et le conflit commercial opposant les États-Unis et la Chine sont, selon lui, des facteurs qui mettent de la pression sur les négociations.

Ainsi, le premier ministre pense que les trois pays s’entendront bientôt sur un nouvel ALENA. Il espère d’ailleurs qu’une annonce positive sera faite en ce sens à l’occasion du Sommet des Amériques les 13 et 14 avril à Lima, au Pérou.

La rédaction vous recommande :

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000