A A A
Épargne

Fonds à date cible : une révision s’impose

22 février 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Boulet_Bulldozer_Demolition_Detruire_Destruction_Changements_425Le taux brut de remplacement de revenus offert par le régime de retraite à cotisation déterminée standard a augmenté de 1 % au quatrième trimestre de 2016. Malgré tout, il est peut-être temps pour les promoteurs de réévaluer leur offre de fonds à date cible, souligne un rapport d’Eckler.

L’augmentation du taux de remplacement de revenus est attribuable à l’amélioration des taux d’intérêt et de rentes, alors que la volatilité régnait sur les marchés pendant cette période à la suite d’événements tels le Brexit et l’élection de Donald Trump.

Certains participants aux régimes de capitalisation ont peut-être modifié leurs portefeuilles en réaction à ces événements, mais il est peu probable que ceux ayant choisi un fonds à date cible (FDC) par défaut aient procédé à des changements, indique le rapport.

Janice Holman, chef de la pratique en régimes à cotisation déterminée chez Eckler, souligne l’importance de réviser l’offre en matière de FDC afin de s’assurer que ces fonds correspondent aux besoins des épargnants à la retraite.

« Le contexte économique a beaucoup évolué depuis 2005, où les FDC ont fait leur apparition au Canada, dit-elle. Ceux-ci sont aujourd’hui plus nombreux et plus complexes et il importe de s’assurer qu’ils permettent d’atteindre les objectifs du régime et correspondent à l’environnement actuel. »

Ce texte a initialement été publié par Benefits Canada. Traduction et adaptation par Pierre-Luc Trudel.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000