ConseillerPME

Janvier, mois de la déprime au travail

Publié par La rédaction le 10 janvier 2018

deprime_homme_pensif_425Avec les tempêtes de neige, le froid polaire et le manque de luminosité, le mois de janvier est particulièrement éprouvant pour les travailleurs canadiens, qui sont nombreux à avoir le moral dans les talons.

Selon les résultats d’une étude réalisée par la firme de dotation en personnel Accountemps, 56 % des quelque 500 professionnels canadiens interrogés affirment que le temps hivernal a une incidence négative sur leur humeur au travail. Pour le quart des employés, janvier est carrément le moins de l’année où ils sont le moins heureux.

« Pour maintenir la productivité, les gestionnaires doivent tenir compte de facteurs internes et externes qui sont susceptibles de nuire au moral et au rendement des employés », fait remarquer David King, président d’Accountemps au Canada.

« Collaborer de manière proactive avec des équipes pour cerner les problèmes et fournir des ressources de soutien peut aider à atténuer les difficultés avant qu’elles ne prennent de l’ampleur ou ne nuisent à l’entreprise », ajoute-t-il.

CHASSER LES IDÉES NOIRES

Comment redonner un peu de joie de vivre aux salariés en cette période hivernale? D’abord en les invitant à demeurer actifs, par exemple en allant prendre une marche à l’extérieur ou en allant au gym sur l’heure du dîner. L’alimentation ne doit pas être négligée non plus. Pourquoi ne pas offrir aux employés des fruits frais et des noix pour leur redonner un peu d’énergie?

Côté relationnel, c’est une excellente idée d’encourager le personnel à prendre le temps d’avoir des conversations informelles entre collègues ou encore d’aller prendre un café.

Le mois de janvier est également le moment de fixer des objectifs pour l’année qui vient. Un tel exercice peut être source de motivation pour les travailleurs qui prennent ainsi le temps de penser à leurs objectifs de carrière et à ce qu’ils aimeraient accomplir au cours des prochains mois.

Les employeurs devraient aussi encourager leurs employés à assister à des séminaires, des colloques et des ateliers. En plus de leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences et de développer leur réseau, de tels événements réussiront sans doute à leur redonner le sourire.

La rédaction vous recommande :