A A A
Affaires

La génération Y préfère changer souvent d’emploi

2 novembre 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

demission_quitter_sortir_sortie_425Il existe un véritable fossé générationnel sur la question de la fidélité des travailleurs envers leur employeur, selon un sondage de Monster Canada.

Alors que 57 % des répondants de la génération Y considèrent qu’il est préférable de rester à l’emploi d’une organisation six ans ou moins, 51 % des baby-boomers estiment que le mieux est d’y rester plus de 10 ans

« La définition de la loyauté pour un employé évolue clairement au fil de sa carrière, soutient dans un communiqué Sheryl Boswell, directrice du marketing à Monster Canada. Pour un travailleur qui est sur le marché du travail depuis quelques années seulement, consacrer une décennie à un seul employeur peut sembler énorme, tandis qu’un travailleur qui arrive à la fin de sa carrière va trouver une période de 10 ans beaucoup plus raisonnable. »

Parmi les 18-34 ans, 75 % sont d’avis que la fidélité envers leur employeur pourrait les aider dans leur carrière. En revanche, 22 % des répondants âgés de 35 à 44 ans estiment que la loyauté pourrait leur nuire. De façon générale, les hommes (18 %) sont plus susceptibles que les femmes (14 %) de considérer la loyauté comme nuisible.

« Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi la loyauté en milieu de travail n’est pas très importante pour de nombreux Canadiens. Certains employés doivent par exemple jongler avec plusieurs emplois pour être en mesure de joindre les deux bouts, ou alors la culture d’entreprise ne met tout simplement pas l’accent sur la loyauté », explique Sheryl Boswell.

La rédaction vous recommande :

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000