A A A
Inflation

L’économie croît… les demandes d’invalidité aussi

18 janvier 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

tirelire_epargne_invalidite_maladie_425Plus l’économie se porte bien, plus le nombre de demandes de prestations d’invalidité de longue durée (ILD) augmente. C’est la conclusion étonnante d’une étude de RBC Assurances.

Grâce à un algorithme, l’institution financière a découvert qu’il est possible de prévoir un grand nombre de demandes de prestations d’ILD en établissant un lien avec le PIB. Ainsi, en période de progression du PIB ou de croissance économique, on observe une hausse de l’incidence des demandes de prestations d’ILD. À l’inverse, lorsque le PIB chute, l’incidence des demandes de prestations diminue elle aussi.

Comment l’expliquer? Selon RBC, lorsque la conjoncture économique est difficile ou incertaine, les travailleurs sont préoccupés par la sécurité d’emploi et le rendement, ce qui crée un important stress mental ou psychologique. À mesure que le PIB augmente et que les perspectives s’améliorent, les travailleurs se sentent plus rassurés, et le stress et l’angoisse accumulés font sentir leurs effets, ce qui cause des maladies et des absences du travail.

RBC Assurances prévoit qu’au cours du premier semestre de 2017, le taux d’incidence des ILD diminuera en moyenne de 3,2 % par rapport aux six derniers mois de 2016. Toutefois, d’ici la fin de 2017, ce taux devrait augmenter de 2,1 % par rapport à l’an dernier, compte tenu des perspectives plus favorables pour l’économie canadienne.

DES DONNÉES PRÉCIEUSES POUR LES EMPLOYEURS

Les entreprises ont dépensé près de 7 milliards de dollars pour l’assurance ILD en 2015, ce qui représente la troisième dépense en importance pour les régimes d’assurance collective après les soins de santé et dentaires, affirme RBC dans un communiqué. Une meilleure compréhension de la corrélation entre le PIB et les demandes de prestations d’ILD pourrait « aider les entreprises à mieux gérer les coûts liés à ces demandes et à soutenir leurs employés lorsqu’ils en ont le plus besoin ».

« Les demandes de prestations d’invalidité de longue durée peuvent avoir des conséquences négatives pour les employés et les entreprises. Les employés doivent composer avec un important stress psychologique et financier, tandis que les propriétaires d’entreprise peuvent être durement touchés s’ils perdent des employés lorsque ceux-ci doivent se préparer en vue d’une reprise économique », affirme John Carinci, vice-président, Assurance collective et assurance entreprise à RBC Assurances.

Un travailleur canadien sur trois aura une période d’invalidité de 90 jours ou plus au cours de sa carrière, note l’assureur. Et bien que la plupart des Canadiens (72 %) pensent que les accidents avec blessures corporelles et les accidents de travail représentent la principale cause d’invalidité, la majorité des demandes de prestations d’ILD sont attribuables au stress, que ce soit en raison d’un trouble mental ou nerveux comme la dépression ou l’anxiété, ou encore d’une maladie du système circulatoire comme une crise cardiaque.

La rédaction vous recommande :

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000