A A A
Argent

L’équité salariale fait du surplace

11 octobre 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

argent_canada_364Les femmes gagnent un revenu d’emploi 25 % inférieur à celui des hommes au Canada, un écart plus grand que celui observé dans la moyenne des pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

En 2015, une salariée à temps plein gagnait ainsi 14,3 % de moins mensuellement que son homologue masculin dans les pays de l’OCDE, un taux qui n’a pratiquement pas changé depuis 2010 (14,6 %), rapporte l’Agence France-Presse.

« Très peu de progrès ont été accomplis ces cinq dernières années et les inégalités persistent entre femmes et hommes dans tous les domaines de la vie sociale et économique, et dans tous les pays à tous les stades de développement », précise cette étude, qui a été publiée la semaine dernière en amont du Women’s Forum, qui se tient à Paris.

Les champions en matière d’équité salariale sont le Costa Rica, le Luxembourg et la Belgique, où l’écart entre homme et femme est de moins de 4 %. À l’opposé, les plus fortes inégalités sont observées en Inde (56 %), en Afrique du Sud (41 %) et en Corée du Sud (37 %).

DOMAINES D’ÉTUDES MOINS LUCRATIFS

Même si les femmes étudient désormais plus longtemps que les hommes, elles ont moins tendance à se diriger vers des domaines lucratifs comme les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques.

Par ailleurs, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à occuper des emplois de moindre qualité, plus précaires et qui offrent des avantages sociaux limités. Elles sont notamment sous-représentées dans les postes de direction et n’occupent que le tiers des sièges dans les parlements des pays de l’OCDE.

Les femmes réalisent aussi l’essentiel des tâches domestiques et de la prise en charge des enfants dans de nombreux pays comme la Corée du Sud, le Japon, le Mexique, le Portugal, la Turquie et l’Italie.

Plus de la moitié des pays de l’OCDE proposent un congé de paternité rémunéré de plusieurs jours au minimum. Les pays membres sont en outre de plus en plus nombreux à réserver une partie du congé parental aux pères uniquement.

« Aucun pays au monde n’a réussi à instaurer la parité. Ces inégalités constituent non seulement un échec sur le plan moral, mais aussi un obstacle majeur à une croissance économique inclusive », déplore l’OCDE.

La rédaction vous recommande : 

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000