A A A
Horloge

Les PME prennent le virage vert

26 avril 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

vert_entreprise_environnement_leed_425Croissance économique et protection de l’environnement n’ont rien de contradictoire, estiment les propriétaires de PME du Canada.

Pour célébrer le Jour de la Terre, qui a eu lieu samedi dernier, la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a publié le rapport Croissance verte : comment les PME préparent un avenir plus écologique, qui montre que la majorité des PME de la province prennent des mesures concrètes pour préserver l’environnement. Parmi ces dispositions, on compte l’établissement ou l’élargissement de mesures de recyclage dans l’entreprise (71 %), la réduction de la consommation d’électricité (63 %) ou l’utilisation de procédés plus respectueux de l’environnement (39 %).

« Quand il est question de protection de l’environnement, le premier réflexe est souvent de se tourner vers plus de réglementation ou de taxes, mentionne Martine Hébert, vice-présidente principale de la FCEI. Or, selon notre nouveau rapport, les propriétaires de PME du Canada prennent déjà leurs responsabilités dans ce domaine et, fait intéressant à noter, ils sont plus de 84 % à le faire d’abord par conviction personnelle. Pour poursuivre la transition énergétique et le virage vert, il faut donc continuer de s’assurer que les PME ont accès aux mesures qui leur permettront d’y arriver. »

Outre les convictions personnelles, les propriétaires de PME indiquent prendre le virage vert dans le but de réaliser des économies potentielles (50 %) et de répondre aux attentes des clients (35 %).

CONTRE LA RÉGLEMENTATION

L’adoption de solutions restrictives, comme l’imposition d’une taxe sur le carbone, de nouveaux règlements ou des frais supplémentaires, ne semble pas être la stratégie la plus populaire pour les PME canadiennes.

Une forte majorité de chefs d’entreprise (91 %) privilégient l’information sur les mesures d’efficacité énergétique existantes. Le soutien à l’innovation et à la recherche sur les technologies propres obtient la faveur de 86 % des propriétaires de PME interrogés. Enfin, 84 % des répondants appuient l’octroi d’incitatifs financiers supplémentaires en efficacité énergétique, des crédits d’impôt par exemple.

« Si nous voulons atteindre les objectifs fixés en matière de développement économique tout en protégeant l’environnement, il faut soutenir les entreprises et demeurer prudent concernant l’imposition de nouvelles taxes ou législation. Il serait d’ailleurs prématuré d’adopter une telle approche dans un contexte où on ne sait pas quelles seront les politiques environnementales qui seront mises en place chez nos voisins du Sud », conclut Martine Hébert.

Le sondage de la FCEI a été réalisé entre le 21 juillet et le 29 août 2016 auprès de 5 982 propriétaires de PME du Canada.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000