A A A
Entente

Les régimes flexibles séduisent les entreprises

15 mars 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Conseiller_Cerveau_Tete_Reflexion_Deux_Equipe_425x283Pour mieux répondre aux besoins de leurs salariés, de nombreux employeurs abandonnent leur régime d’assurance collective traditionnel au profit d’un régime plus personnalisé. Comment bien les conseiller dans le processus de transition?

Sophia Nizamuddin, spécialiste en assurance collective à Svab Insurance, confirme qu’il y a un fort engouement dans le marché pour les « crédits flex », qui donnent davantage de latitude aux participants dans leurs choix de couverture.

Lorsqu’un employeur juge qu’il est temps de se tourner vers un régime flexible, la spécialiste lui recommande très souvent de mettre en place un compte de remboursement de soins de santé. « Ils sont flexibles, les employés peuvent donc choisir où va leur argent », explique-t-elle.

Mais ces comptes ne comportent pas que des avantages. Confrontés à des problèmes médicaux graves et coûteux, certains employés pourraient détenir une couverture d’assurance insuffisante. Un bon moyen pour combler cette lacune est de structurer les comptes de remboursement de soins de santé de façon à les ajouter à un régime traditionnel. Il est ainsi possible d’atteindre un certain équilibre entre protection et flexibilité.

Autre possibilité, un promoteur pourrait décider d’ajouter une « couverture catastrophe » à son régime de façon à protéger ses participants aux prises avec des dépenses importantes et imprévues, comme celles relatives aux accidents graves, aux voyages ou aux urgences médicales.

PAS DE MAUVAISES SURPRISES

Les régimes d’assurance personnalisables sont-ils en tous points supérieurs aux régimes traditionnels? Il est difficile de trouver des défauts au concept de régime flexible, affirme du moins Sophia Nizamuddin.

Leur principal atout est qu’ils sont généralement moins coûteux pour les employeurs que les régimes traditionnels.

Sam Pasternak, spécialiste en assurance à Alliance Income, explique qu’il n’y a pas de mauvaises surprises avec ce type de régime. « Les comptes de soins de santé permettent aux employeurs de prévoir et contenir les coûts beaucoup plus facilement. Lorsqu’ils allouent un certain montant dans le régime, celui-ci ne peut pas être dépassé », dit-il.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000