A A A
Affaires

Les salaires plus élevés dans le secteur public

15 mars 2017 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Conseiller_Qualites_Difference_Choix_Client_425Les propriétaires de PME font face à une sérieuse concurrence du secteur public pour attirer et retenir les employés. C’est du moins ce que constate une récente étude de l’Institut Fraser.

Selon cette étude, les employés du secteur public, dont les travailleurs fédéraux, provinciaux et municipaux, reçoivent un salaire de 9,1 % supérieur à celui des travailleurs comparables du secteur privé. Ces derniers bénéficient également d’avantages sociaux moins généreux.

En matière de régimes de retraite par exemple, ce sont 98 % des employés du secteur public qui participent à un régime à prestations déterminées par rapport à seulement 13 % dans le secteur privé. Qui plus est, les employés de l’État partent à la retraite en moyenne 2,8 ans plus tôt que ceux du secteur privé.

Autre fait intéressant, les employés du secteur public au Québec s’absentent de leur travail pour des raisons personnelles 16,5 journées par an, contre 9,6 journées dans le secteur privé.

Les employés de l’État jouissent en outre d’une plus grande sécurité d’emploi, puisqu’ils sont près de huit fois moins susceptibles de connaître une perte d’emploi (0,6 %) que les travailleurs du secteur privé (4,5 %).

L’écart de rémunération entre les travailleurs des secteurs public et privé tient compte de facteurs tels l’âge, le sexe, la scolarité, l’ancienneté et le type d’emploi, précise l’Institut Fraser.

Face à ce déséquilibre, le gouvernement du Québec devrait « harmoniser la rémunération du secteur public avec celle du secteur privé », afin de réduire les dépenses et d’augmenter l’équité entre les contribuables, affirme l’institut de recherche.

« Évidemment, les gouvernements doivent offrir une rémunération concurrentielle pour attirer des employés qualifiés, mais le fait est que les salaires et les avantages sociaux du secteur public au Québec n’ont aucune commune mesure avec ceux du secteur privé », conclut Charles Lammam, directeur des études fiscales à l’Institut Fraser.

Selon les calculs de l’Institut Fraser réalisés à partir de données de Statistique Canada, le secteur public représente 21,6 % des emplois au Québec.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000