A A A
Établissements

Les startups, actrices majeures de l’économie montréalaise

16 novembre 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

arbre_argent_pousser_fructifier_rendement_425La cadence de création des entreprises en démarrage a doublé depuis 2011 à Montréal, si bien que l’écosystème startup a aujourd’hui un impact majeur sur l’économie de la métropole.

Selon l’étude Portrait de l’écosystème startup montréalais réalisé par Credo, une firme de consultation en développement de projets à impact social, les startups créent plus de 8 000 emplois directs et 2 000 emplois indirects, et contribuent à l’activité économique de Montréal à hauteur d’environ 700 M$ annuellement.

La métropole compte actuellement entre 1 800 et 2 600 startups créées par 4 000 à 6 000 fondateurs. La grande majorité d’entre elles comportent moins de 11 employés (70 %), alors que seulement 1 % en comptent plus de 100. En fait, 60 % d’entre elles sont actuellement au stade du démarrage.

Au cours des cinq dernières années, environ 350 M$ en capital de risque ont été investis dans les startups montréalaises. À l’heure actuelle, aucune d’entre elles n’a cependant réussi à franchir le seuil du 100 M$ en matière de financement, mais certaines commencent à s’en approcher, selon les données de l’étude.

Malgré leur petite taille, les entreprises en démarrage de la métropole sont bien positionnées à l’international : elles comptent en moyenne plus de 25 % de clients internationaux dans leur portefeuille. Près du quart d’entre elles (22 %) indiquent en outre détenir au moins un brevet.

LE FINANCEMENT, UN ENJEU CLÉ

L’étude révèle que le financement est de loin l’enjeu le plus critique pour les startups montréalaises (74 %), suivie de l’attraction de talents (37 %) et de l’accès aux marchés (30 %).

Face à ces constats, le rapport formule quelques recommandations pour favoriser la croissance de l’écosystème startup de la métropole :

  • Augmenter l’exposition des étudiants montréalais au monde des startups;
  • Faciliter l’attraction, l’intégration et la rétention des talents internationaux au sein des startups à Montréal;
  • Clarifier les sources et la nature des capitaux disponibles pour les startups à Montréal;
  • Affirmer la place des entreprises du Québec inc. sur la scène startup montréalaise;
  • Désigner un porteur de dossier gouvernemental pour les relations startups.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000