A A A
Économie

L’incertitude ne fait pas peur aux petites entreprises

8 mars 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

confiance_superheros_trop_confiant_conseiller_optimisme_425La plupart des PME font fi de l’incertitude politique ambiante et demeurent confiantes dans leur capacité à accroître leurs revenus, peu importe les perspectives macroéconomiques.

Selon un sondage d’American Express mené dans 15 pays, 55 % des PME canadiennes interrogées s’attendent à une hausse d’au moins 4 % de leurs revenus au cours des 12 prochains mois. La moitié d’entre elles affirment même être prêtes à prendre de gros risques pour atteindre leurs objectifs ambitieux.

Plus de la moitié des répondants canadiens (51 %) estime qu’il est plus facile d’accéder à de nouveaux marchés d’exportation qu’il y a trois ans, et 27 % croient que l’expansion vers des marchés internationaux est un élément clé.

DES PME « PERTURBATRICES »

Autre signe que la confiance est au beau fixe, 42 % des entrepreneurs croient que leur entreprise est plus susceptible de perturber le marché que d’être perturbée. En fait, seulement 12 % des répondants se disent pessimistes quant à l’avenir de leur compagnie et de l’économie en général.

« Nos recherches montrent que les PME se concentrent sur la croissance et la recherche de nouveaux clients, dans leur pays comme à l’international », commente Paul Roman, vice-président et directeur général, Paiements commerciaux mondiaux chez American Express Canada.

Malgré leur niveau de confiance élevé, les PME ne vivent pas dans le déni. L’incertitude économique se trouve au sommet de leur liste de préoccupations (51 % des répondants canadiens). L’incertitude politique, au Canada et à l’échelle mondiale, suit de près. Les dirigeants d’entreprises considèrent également, dans une proportion de 21 %, que les changements apportés aux lois et réglementations nationales constituent une menace majeure pour la performance des entreprises.

LES TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES PEU EFFICACES?

Une proportion importante de PME canadiennes (62 %) ont indiqué que les technologies numériques pavaient la voie à de nouvelles occasions d’affaires. Cela dit, seulement 18 % des répondants considèrent qu’elles ont réellement été efficaces jusqu’à maintenant dans l’élaboration et la mise en œuvre d’innovations susceptibles de faire croître leur organisation.

En matière d’innovation numérique, les PME priorisent les outils pour améliorer la productivité de la main-d’œuvre (69 %), les systèmes de communication (67 %) et les applications mobiles (67 %).

LA CONFIANCE DES CONSOMMATEURS À UN SOMMET

Les PME ne sont pas les seules à entrevoir l’avenir avec optimisme. L’indice de confiance des consommateurs du Conference Board du Canada a atteint en février son plus haut niveau en sept ans. C’est par ailleurs au Québec que l’indice a enregistré la plus forte progression par rapport au mois de janvier.

« Les gains de février suggèrent que la solide création d’emplois enregistrée depuis quelques mois à l’échelon national et l’amélioration des perspectives économiques pour 2017 renforcent le moral des Canadiens », explique dans un communiqué Matthew Stewart, directeur associé, Prévisions nationales au Conference Board du Canada.

La rédaction vous recommande :

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000