A A A
Certificat

Métiers spécialisés en demande

16 avril 2012 | Commenter


Pour le Canada, l’avenir se trouve dans les métiers spécialisés. Selon Selon Randstad Canada, les perspectives d’emploi sont excellentes dans ce secteur.

De son côté, le Conference Board du Canada estime que, d’ici 2020, le Canada aura besoin d’un million de travailleurs1. Dans le secteur manufacturier, on aura besoin de 400 000 travailleurs pour remplacer le nombre important d’employés qui prendront leur retraite au cours des 15 prochaines années2. Et d’après les prévisions d’Emploi-Québec, il y aura plus de 730 000 emplois professionnels et techniques à pourvoir d’ici 2014.

« Beaucoup de candidats croient que les emplois sont seulement temporaires ou saisonniers, que les salaires ne sont pas élevés ou que les conditions sont difficiles, etc. En réalité, les métiers spécialisés offrent de bons niveaux de salaire. Par exemple, un machiniste ou un électromécanicien peut rapidement gagner entre 40 000 $ et 50 000 $ par année. Puisque les compagnies utilisent maintenant de l’équipement de plus en plus sophistiqué et des technologies de pointe, les employeurs ont besoin de travailleurs qui ont des compétences très pointues, ce qui se traduit par des salaires plus élevés et des postes permanents », a indiqué à cet effet Marc-Étienne Julien, président, Recrutement, Randstad Canada, par voie de communiqué.

Rappelons que dans le dernier budget fédéral, le gouvernement a annoncé qu’il investirait 50 millions de plus au cours des deux prochaines années dans la formation des jeunes afin de les aider à acquérir des compétences et de l’expérience concrète. Précisons toutefois qu’il y a beaucoup de préjugés entourant les emplois dans le secteur des métiers spécialisés, ce qui rend difficile l’attraction des jeunes travailleurs dans ce domaine.

Parmi les métiers spécialisés : machinistes, électromécaniciens, mécaniciens industriels, soudeurs, et superviseurs en gestion industrielle. Randstad Canada observe d’ailleurs une importante demande dans ces métiers.

« Au Québec, nous avons doublé le nombre d’équipes dédiées au recrutement de travailleurs en métiers spécialisés au cours des deux ou trois dernières années, ce qui reflète la hausse de la demande dans ce secteur, a fait remarquer M. Julien de Randstad Canada. »

Sources :

  1. Conference Board of Canada, Canadian Outlook: Long-Term Forecast, 2000
  2. 2 Canadian Manufacturers and Exporters [Hon. Perrin Beatty], Ensuring the Future of Canadian Manufacturing, February 2005
  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques