A A A
Dollar

Quelque 340 M$ pour les entrepreneurs

28 mars 2018 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

dollars_canadiens_425_282Le soutien gouvernemental prévu dans le Plan d’action gouvernementale en entrepreneuriat (PAGE) 2017-2020 s’élève à 345 M$ afin de soutenir la croissance économique et les entrepreneurs du Québec.

Composé de 34 mesures concrètes, le PAGE veut créer 125 000 entreprises d’ici 2022, soit une moyenne de 2000 nouvelles entreprises par année. Il désire également compter 3500 entreprises à forte croissance, soit une cinquantaine de plus par année.

Ces mesures, divisées en quatre axes, touchent toutes les étapes du développement de l’entrepreneuriat, soit la formation et la sensibilisation, le prédémarrage et le démarrage, la croissance et le transfert et la relève.

LES MESURES DU PAGE

Le premier axe concerne l’accompagnement de l’entrepreneur, de l’intention d’entreprendre à la création et au développement de l’entreprise. Un budget de 79,4 M$ est prévu pour soutenir les entrepreneurs dès le début de la création et durant la phase de développement de leur projet.

Près de 33,7 M$ sont disponibles pour faire reconnaître l’apport essentiel des jeunes, des femmes et de la diversité dans le milieu de l’entrepreneuriat. Afin de valoriser les différentes formes d’entrepreneuriat, 4,7 M$ seront utilisés pour les startups et l’entrepreneuriat collectif.

Finalement, pour assurer l’accès à différentes sources de financement, de la création au transfert, 221,4 M$ sont accordés par le gouvernement à tous les stades de développement de l’entreprise et 6,5 M$ seront utilisés pour encourager les entrepreneurs à prendre part à la mise en œuvre du PAGE.

LES RÉACTIONS DU MILIEU 

Le Conseil du patronat du Québec se dit satisfait des mesures contenues dans le PAGE 2017-2022. Selon lui, le gouvernement se montre à l’écoute des besoins de l’environnement des affaires de la province.

« Les quatre axes proposés par le gouvernement tombent pile avec les demandes maintes fois exprimées par le CPQ, tout particulièrement l’importance d’accompagner l’entrepreneur au cours des différentes phases de développement de son entreprise », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

La rédaction vous recommande : 

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000